Forum national des personnes vivant avec un handicap : Un panel pour commencer

147

Forum national des personnes vivant avec un handicap : Un panel pour commencer

Selon le Recensement général de la population de 2006, les personnes vivant avec un handicap représente 1,2 % de la population totale du Burkina Faso, avec 52,74% d’hommes et 47,26% de femmes. Cette frange non-négligeable de la population est cependant confrontée à plusieurs difficultés d’ordre social, sanitaire et économique et fait souvent l’objet de discrimination. De plus, leur accès aux services sociaux de base reste limité, ainsi que leur accès à l’emploi et au financement de leurs activités rémunératrices.

Forum national des personnes vivant avec un handicap : Un panel pour commencerC’est donc dans l’optique de mener la réflexion avec tous les acteurs au niveau national sur la question de l’inclusion effective des personnes handicapées que se tient ce forum. Les participants devront, durant les deux jours de travaux, analyser et échanger sur les obstacles qui entravent la mise en œuvre des dispositions juridiques et des politiques existantes en faveur des personnes vivant avec un handicap.
Ce sera aussi le lieu pour eux de proposer des solutions pour une meilleure protection et autonomisation de cette frange de la population. Toute chose qui rentre en droite ligne avec l’axe 2 du PNDES (Développer le capital humain) et qui consacre la promotion et la protection des personnes handicapées comme une nécessité.

Forum national des personnes vivant avec un handicap : Un panel pour commencerC’est d’ailleurs le souhait de Souleymane Ouédraogo, porte-parole des personnes vivant avec un handicap, qui espère que ce forum permettra d’orienter le gouvernement sur les mesures à prendre pour une meilleure autonomisation des personnes handicapées. « Ce forum nous donne l’occasion de nous entretenir avec le chef de l’État et tout son gouvernement.
Ce qui n’est pas habituel. Alors nous allons saisir l’occasion pour dire ce que les personnes handicapées vivent en termes de difficultés au Burkina Faso et ensemble chercher les solutions et espérer que le chef de l’Etat et son gouvernement nous fassent des propositions pour nous aider à sortir de nos difficultés à court ou à long terme », a-t-il souhaité.

Amener le taux des personnes vivant avec un handicap actives occupant un emploi de 2,2 en 2015 à 50% en 2020

Forum national des personnes vivant avec un handicap : Un panel pour commencerC’est convaincu qu’aucun Burkinabè ne doit être laissé pour compte que le Premier ministre a, dans son allocution, exprimé la volonté de son gouvernement de travailler à faire passer la proportion des personnes handicapées actives occupant un emploi de de 2,2% en 2015 à 50% en 2020. Et pour ce qui est des étudiants bénéficiant d’un appui spécifique, les chiffres devraient passer de 11% en 2015 à 50% en 2020. Et ce, parce que « c’est un enjeu économique car les personnes vivant avec un handicap apportent leur contribution à la formation de la richesse nationale. C’est un enjeu de solidarité et de progrès pour notre modèle social. C’est un enjeu éthique et enfin, c’est un engagement fort du président du Faso. », a laissé entendre Paul Kaba Thiéba.

Forum national des personnes vivant avec un handicap : Un panel pour commencerUne politique ambitieuse contenue dans le PNDES, mais qui est réalisable, à en croire la ministre de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, Laurence Marchal/Ilboudo, qui souligne que tout est question de volonté.
De plus, toujours dans le but d’œuvrer à l’autonomisation économique des personnes handicapées, le gouvernement a lancé, selon le Premier ministre, un appel à projets au profit des personnes handicapées pour le financement de 2 325 projets individuels.

Trois thématiques ont été développées au cours de ce panel : La mise en œuvre du PNDES 2016-2020 : quels défis pour la protection et la promotion des personnes handicapées ; le financement des activités économiques des personnes handicapées : état des lieux, défis et perspectives ; l’employabilité des personnes handicapées au Burkina Faso : état des lieux, défis et perspectives.

Le Premier ministre a exprimé le vœu que les conclusions issues de ce panel puissent permettre d’atteindre des résultats tangibles.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Lefaso.net