Formation sur les mets locaux : l’Association « Sougrinooma » satisfait du bilan

48

Au cours d’une session de
formation sur les mets locaux organisée le 15 février 2020 à Ouagadougou par
l’Association Sougrinooma des Jeunes Commerçants et Ouvriers du Burkina
(ASJCOB) en partenariat avec la Délégation consulaire régionale du Centre (DCR
Centre), les initiateurs dressent le bilan. L’objectif de cette  formation est  la valorisation des mets locaux, selon El Hadj
Harouna Ouédraogo, président de la DCR centre.

«Valorisation des mets locaux: consommons ce que nous produisons »,
c’est le thème retenu à l’occasion de cette session de formation dont le but
était, selon El Hadj Harouna Ouédraogo, d’amener les restauratrices à prendre
conscience de l’importance des produits locaux. Il n’a pas manqué de souligner
l’importance de la formation des restauratrices pour elles-mêmes et aussi pour
la population entière.

El Hadj Harouna Ouédraogo, président de la Délégation consulaire régionale du centre

Selon El Hadj Ouédraogo, les
produits importés sont d’origines douteuses et souvent impropres à la
consommation, c’est pourquoi ils ont initié cette session de formation pour
montrer les atouts des produits locaux. « Nous
voulons manger ce que nous produisons »
, a t- il confié. Selon lui,
les mets faits à base des produits locaux sont plus propres à la consommation.
Avant d’ajouter que la consommation des produits locaux va générer  aussi des revenus pour les producteurs.

Le président de l’ASJCOB, El Hadj
Lassané Ouédraogo, lui, s’est réjoui de la forte participation des femmes, en
majorité des restauratrices à cette session de formation. Selon lui, cette
formation a d’abord pour but de rechercher la santé pour les familles ainsi que
pour toute la population du Burkina. Avant de faire savoir que cette formation
va permettre de valoriser les produits locaux.

Cette session de formation s’est
soldée par la remise d’attestations de participation aux participantes. Zarata Sam,
restauratrice et récipiendaire, est contente d’avoir pris part à la formation.
Selon elle, cette attestation prouve qu’elle a participé à une formation sur la
préparation des mets locaux. « Nous avons appris que l’on peut faire
plusieurs plats avec nos produits locaux », a-t-elle confié. En rappel, près
de 130 femmes ont pris part à cette session de formation sur la valorisation
des mets locaux.

Yacouba Koté (Stagiaire)

Minute.bf

Source : Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici