Forêt de kua: « Je ne vois rien qui ne puisse pas justifier qu’on puisse mettre le site ici » (Alpha Barry, ministre des affaires étrangères)

74

« J’ai marché sur 400 m pour pouvoir retrouver la forêt au-delà de là où est situé le site du projet. J’ai vu qu’il y a un endroit où il y a quelques arbres, ce n’est pas une forêt en tant que telle, il n’y a pas de forêt » a indiqué jeudi le ministre des affaires étrangères Alpha Barry. Cette affirmation a été faite lors d’une visite jeudi du site prévu pour la construction d’un hôpital dans la forêt classée de Kua.

Pour le ministre, venir visiter ce site était pour lui primordiale avant de s’exprimer sur le cas de la forêt.

Réagissant à l’idée que l’hôpital va menacer le reste de la forêt, le ministre prend l’exemple de Yalgado qui est en face d’une forêt.
« On dit aussi qu’il y aura une pression humaine et il y aura des installations anarchiques. Mais allez y à l’hôpital de Tengandogo, je n’ai pas vu d’installation anarchique à côté de l’hôpital. Je ne vois rien qui ne puisse pas justifier qu’on puisse mettre le site ici », indique Alpha Barry.

« Il faut savoir que ça été difficile de trouver un site. Ici c’est le 5e site qui a été désigné, il y a eu un 1er où on a dit qu’il y a eu la nappe phréatique au niveau de Nasso, il y a eu un second qui était jugé trop éloigné donc loin de la ville. Ensuite il y a eu un autre site où les populations riveraines sont sorties pour chasser les partenaires chinois. Il y a eu un 4e site où des gens ont estimé que c’était leur propriété. Et ce site a été trouvé, c’est vrai qu’il fait partie de la zone de la forêt dite forêt classée mais la partie concernée comme on le constate est complètement déboisée, et ce sont des champs de culture et les traces sont là pour le démontrer », a-t-il expliqué partageant sa crainte que le partenaire ne le prenne plus au sérieux avec un 6e site.

Lors d’une conférence de presse le chargé de communication de l’ambassade de Chine, Wang Bowei a affirmé que si le gouvernement leur disait de changer de site pour la construction de l’hôpital ils le feraient.

Le ministre des affaires étrangères a précisé à l’issue de sa visite que le partenaire chinois a dit également que « si on change de site le projet va être retardé d’une année, cela suppose que l’investissement ne se fera pas maintenant. C’est à nous donc de savoir ce que nous voulons. Nous espérons que les gens entendent raison pour qu’on puisse faire les choses de façon sereine »

Source : Omegabf.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici