Forêt de Kua (Bobo Dioulasso) : la loi n’a pas dit qu’on ne peut pas déclasser (Batio Bassière ministre de l’environnement)

333

L’avis favorable du conseil municipal de Bobo Dioulasso de déclassement partiel de la forêt classée de Kua au profit d’une construction d’un centre hospitalier de référence s’est invité vendredi dernier au débat des députés en séance plénière à l’assemblée nationale. Et c’est le député Moussa Zerbo de l’UPC qui soumet son inquiétude au ministre de l’environnement Batio Bassière. Retour sur ce débat…

Moussa Zerbo : Nous nous indignons fortement de l’idée du déclassement du déclassement même partiel d’un patrimoine national dont les bénéfices au profit des populations sont incommensurables. Monsieur le ministre qu’en est-il exactement ?

Batio Bassière : A la date d’aujourd’hui, les prospections qui se font sur le terrain nous n’avons pas encore été saisis officiellement d’un dossier de déclassement de la forêt de Kua. Et lorsque nous serons saisis, nous allons instruire le dossier conformément à la réglementation prévue par l’ensemble des structures à savoir la RAF et le coût de l’environnement afin de permettre au conseil de pouvoir se prononcer.

Moussa Zerbo : La préoccupation demeure parce que la probabilité que cette forêt soit déclassée n’est pas levée.

Batio Bassière: Nous n’avons pas encore le dossier, et lorsque nous aurons le dossier je l’ai dit parce que la loi n’a pas dit qu’on ne peut pas déclasser, mais la loi a fixé les conditions dans lesquelles un déclassement doit se faire. En tant que ministre de l’environnement le dossier sera instruit conformément à la règlementation. Et s’il s’avère que toutes ces questions que vous avez soulevée se trouvent dans le dossier, le conseil des ministres va apprécier, puisque ce n’est pas au ministre de l’environnement de prononcer le déclassement.

Asmao Dao

Source : Omegabf.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici