Football africain : Le Maghreb rafle presque tout du Onze type de l’année

24

Football africain : Le Maghreb rafle presque tout du Onze type de l’année

Le football égyptien, marocain et tunisien au sommet de l’Afrique. Dans la soirée du jeudi dernier, les meilleurs acteurs du football africain ont été récompensés au cours d’une soirée organisée à leur honneur au Ghana.

Mohamed Salah, finaliste malheureux à la CAN 2017 au Gabon avec l’Egypte, a été élu meilleur joueur de l’année. Après avoir manqué de peu de remporter la Coupe d’Afrique des Nations, il a réussi, grâce à ses cinq buts inscrits pendant les éliminatoires, à qualifier son pays pour le Mondial Russie 2018. Il a certainement marqué les Burkinabè avec son but inscrit contre les Etalons en demi-finale de la CAN 2017.

Brillant avec l’AS Rome, il a gardé ses performances et les a même améliorées avec Liverpool, en Angleterre. En concurrence avec son coéquipier au club, Sadio Mané du Sénégal et Pierre Emérick Aubameyang (Gabon et Borussia Dortmund), il a été préféré à ces derniers.

Tout comme lui, Hector Cuper, entraineur de l’équipe égyptienne, a été désigné meilleur entraineur de l’année eu égard à la constance de son effectif dans les différentes compétitions.

La sélection égyptienne est aussi désignée la meilleure équipe de l’année 2017. Une reconnaissance faite au football égyptien dont la beauté et l’efficacité sont indiscutables.

Le Maroc et la Tunisie aussi…

La CAF a aussi dévoilé son équipe de l’année. Sur onze, seuls deux postes ont été laissés à Ajayi Junior du Nigeria et à Eric Bailly (Côte d’Ivoire et Manchester United). Du gardien à l’attaque, le Maroc et la Tunisie, tous qualifiés pour le Mondial, se sont partagés les différents postes. Aucun Camerounais, Champion d’Afrique, aucun Sénégalais, qualifié pour le Mondial, aucun Burkinabè, médaillé de bronze à la dernière CAN, ne figure dans l’équipe-type de la CAF de l’année. Cela démontre qu’il y a beaucoup à faire pour le football subsaharien s’il veut récolter des lauriers.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Palmarès complet des Aiteo CAF Awards 2017

Joueur africain de l’année
Mohamed Salah (Egypte et Liverpool)

Joueuse féminine de l’année
Asisat Oshoala (Nigéria et Dalian Quanjian)

Meilleur jeune
Patson Daka (Zambie et Liefering)

Entraîneur de l’année
Hector Cuper (Egypte)

Club de l’année
Wydad Athletic Club (Maroc)

Equipe nationale de l’année
Egypte

Equipe nationale féminine de l’année
Afrique du Sud

Légende

Sunday Ibrahim (Ghana)

Prix de Platine

Nana Addo Dankwa Akufo-Addo – Président du Ghana
George Weah – Président élu du Libéria et ancien Joueur Mondial, Africain et Européen de l’Année

Onze-type de l’année

Gardien : Aymen Mathlouthi (Tunisie et Etoile du Sahel)
Défenseurs : Ahmed Fathi (Egypte et Al Ahly), Eric Bailly (Côte d’Ivoire et Manchester United), Ali Maâloul (Tunisie et Al Ahly)
Milieux de terrain : Mohamed Ounnajem (Maroc et Wydad Athletic Club), Karim El Ahmadi (Maroc et Feyenoord), Ajayi Junior (Nigeria et Al Ahly), Achraf Bencharki (Maroc et Wydad Athletic Club)
Attaquants : Khalid Boutaib (Maroc et Yeni Malatyaspor), Mohamed Salah (Egypte et Liverpool), Taha Yassine Khenissi (Tunisie et Espérance)

Lefaso.net