Fonds d’intervention pour l’environnement : Les promoteurs du Sud-ouest ont reçu leurs chèques

66

Fonds d’intervention pour l’environnement : Les promoteurs du Sud-ouest ont reçu leurs chèques

Pour mieux gérer les problèmes environnementaux au Burkina Faso, le F.I.E. a été créé et fonctionnel depuis 2015. Ce fonds entend entre autres réduire les tendances actuelles de dégradations de l’environnement, lutter contre les effets néfastes des changements climatiques ; et intervient dans six régions administratives à savoir les hauts-bassins, les Cascades, le Sud-ouest, le Centre –ouest, le Nord et la Boucle du Mouhoun. L’étape du sud-ouest a consisté d’une part en la signature des conventions F.I.E/Promoteurs, et à mettre à la disposition des bénéficiaires une avance de la subvention qui leur a été octroyée soit 40%, et d’autre part former ces derniers en leur présentant : le manuel de gestion des projets du F.I.E., le dispositif de suivi évaluation des projets.

Fonds d’intervention pour l’environnement : Les promoteurs du Sud-ouest ont reçu leurs chèquesEn rappel, le F.I.E. a été lancé le 11 aout 2017 à Dédougou dans la Boucle du Mouhoun. Le sud-ouest a bénéficié de 37 projets financés repartis en cinq sous-guichets à savoir l’aménagement forestier(04), la conservation (09), les produits forestiers ligneux (2), les produits forestiers non ligneux (17), les changements climatiques (5). La subvention de ces 37 projets s’élève à 394 419 256 francs CFA.
Quelques promoteurs ont reçu symboliquement leurs chèques tel que Lucas DABIRE, maire de la commune de Guéguéré d’un montant de 7 979 200 francs CFA, et HIEN Huguette, représentante des femmes handicapées du Ioba d’une valeur de 2 937 640 francs CFA.

Fonds d’intervention pour l’environnement : Les promoteurs du Sud-ouest ont reçu leurs chèquesLa cérémonie a été présidée par le gouverneur de la région du sud-ouest Tagsséba NIKIEMA qui avait à ses côtés le conseiller technique du ministère de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique. Ils ont demandé aux bénéficiaires une gestion saine des fonds afin de pouvoir bénéficier du reste de leur subvention. Les projets retenus ont été soumis à des critères qui se résument aux aspects administratifs, techniques et financiers selon Daouda KAGONE, directeur des opérations du fonds d’intervention pour l’environnement représentant le directeur général.

Boubacar TARNAGDA
Lefaso.net

Lefaso.net