Fonds commun genre : Plus de 300 millions de F CFA mobilisés pour financer quatorze projets

78

Fonds commun genre : Plus de 300 millions de F CFA mobilisés pour financer quatorze projets

Accompagner techniquement les bénéficiaires afin de renforcer leurs capacités à conduire et pérenniser leurs projets respectifs, c’est le but que s’est fixé le Fonds commun genre (FCG). Ce jeudi 11 octobre 2018, l’incubateur d’entreprise BBI et ses partenaires ont procédé à la remise de chèques à quatorze lauréates. Le montant pour financer ces projets s’élève à 307 millions 736 mille 700 francs CFA. Selon Dr Emmanuel Sawadogo, représentant du bureau exécutif de BBI, les Petites et moyennes entreprises (PME) ont une grande importance pour les pays en voie de développement. Pourtant, plus de 75% meurent après trois ans seulement de fonctionnement.

Fonds commun genre : Plus de 300 millions de F CFA mobilisés pour financer quatorze projetsCela se justifie par la mal gouvernance (absence de capacité managériale) et les difficultés d’accès aux financements. C’est pourquoi, avec le BBI, les lauréates vont bénéficier de modules formations. Il s’agit entre autres de la connaissance de soi, de l’analyse de marché, de montage de projets, de mise en réseaux… Rassurée par ce soutien, la représentante des lauréats a traduit la reconnaissance de l’ensemble des femmes entrepreneures lauréates à l’endroit de BBI et de ses partenaires. Elle est convaincue qu’avec ce soutien, elles pourront atteindre leurs objectifs et promouvoir par ricochet l’entreprenariat féminin. Elle a assuré que leurs actions vont également contribuer à la réduction du chômage. Pour elle, leurs entreprises vont employer des femmes rurales et citadines.

Fonds commun genre : Plus de 300 millions de F CFA mobilisés pour financer quatorze projetsCes quatorze femmes évoluent dans divers domaines et viennent d’un peu partout du Burkina. Elles agissent dans la transformation des produits forestiers non-ligneux en jus, la création de sacs et d’habits avec le Faso Danfani. L’une d’elles évolue dans la Communication pour le développement.
Le représentant du ministre de la Promotion de la femme les a félicitées pour leur réussite. Il les a invitées à persévérer afin d’inspirer d’autres femmes. C’est donc toutes heureuses que ces femmes d’affaires sont reparties avec, dans leurs sacs, leurs chèques.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Lefaso.net