Finance inclusive : Des journalistes et le Fonds d’équipement des Nations unies discutent collaboration

106
Finance inclusive : Des journalistes et le Fonds d’équipement des Nations unies discutent collaboration

Le Fonds d’équipement des Nations unies, a réuni des hommes de médias burkinabè dans la ville de Bobo-Dioulasso, le mardi 26 novembre 2019. L’objectif de cette rencontre était de permettre aux journalistes de se familiariser aux programmes et à la stratégie d’intervention de la structure et négocier un partenariat dans le cadre de l’accompagnement à la couverture de ses activités.

Le Fonds d’équipement des Nations unies, en anglais United nations capital development fund (UNCDF), en rassemblant les hommes de médias à Bobo, a voulu partager avec eux, ses visions, ses objectifs, sa stratégie d’intervention et sa façon de procéder sur le terrain. Et ce, dans le cadre des activités qu’elle mène au quotidien en collaboration avec le gouvernement burkinabè et le secteur privé. Les échanges ont porté sur la présentation de la structure et les programmes de développement qu’elle implémente sur le territoire burkinabè et les perspectives de collaboration entre la structure et les médias.

Du premier point, il est à retenir que UNDCF est l’agence d’investissement des Nations unies pour les 47 pays les moins avancés dans le monde. Créée en 1946, elle intervient dans la finance inclusive et le développement local avec une stratégie bâtie autour des innovations numériques et financières. La structure est présente au Burkina Faso, depuis une trentaine d’années, en soutien au gouvernement et au secteur privé dans la réalisation de leurs priorités de développement. Plusieurs programmes sont implémentés à cet effet, parmi lesquels le Programme d’appui à la résilience économique et climatique des populations au Burkina Faso à travers les innovations financières et digitales (PARI) et son complément Clean Energy, le Programme d’appui à l’autonomisation économique des femmes et le Programme d’appui à la gouvernance locale des ressources forestières.


Dans le cadre de ses programme d’appui au secteur privé, UNCDF a déjà octroyé près de 10 milliards de F CFA, sous forme de crédit à plus de 40 000 personnes, ouvert des comptes d’épargne au profit de 30 000 jeunes environ avec une mobilisation d’épargne de plus de 2 milliards de F CFA.

Pour la collaboration avec la presse, l’UNCDF a souhaité avoir des personnes ressources au sein des organes de presse, pour le suivi de ses activités. Pour les organisateurs, les domaines d’intervention de la structure étant technique avec des pratiques spécifiques à chaque domaine, il est nécessaire que la presse maîtrise ces aspects techniques afin d’apporter l’accompagnement qui sied, à travers des personnes ressources.


Les journalistes ont pour leur part suggéré une collaboration sous forme de partenariat avec les organes de presse, des sorties à l’effet de constater ce que la structure accomplit sur le terrain, le financement de sujets de reportage dignes d’intérêt et des reportages sur le témoignage de personnes ou structures qui ont formalisé des entreprises avec l’appui de UNCDF.

Pour la structure, la finalité de l’ensemble de ses activités est d’impacter positivement les milieux dans lesquels elle intervient.

Etienne Lankoandé

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici