Filière coton : le gouvernement octroie une subvention de 11,331 milliard de FCFA pour l’apurement des impayés internes des producteurs

143

Dans l’optique d’accorder un accompagnement supplémentaire aux producteurs au titre de la campagne cotonnière 2019/2020, le gouvernement a décidé d’octroyer une subvention de 11,331 milliard de FCFA en vue de l’apurement des impayés internes des producteurs enregistrés au titre des campagnes 2017-2018 et 2018-2019, a souligné dans un message Harouna Kaboré, président du comité de haut niveau du suivi de la relance de la production cotonnière du Burkina Faso.

Le ministre indique que suite à l’adoption d’un rapport par le gouvernement, les prix de cession des intrants agricoles de la campagne 2019/2020 seront revus à la baisse grâce à une subvention de l’Etat.

« Ces prix se présente comme suit : 14 000 F CFA le sac de 50 Kg de NPK-S-B (soit une baisse de 1 000 F CFA par rapport à la campagne 2018/2019) ; 14 000 F CFA le sac de 50 kg d’Urée (soit une baisse de 1 000 F CFA par rapport à la campagne 2018/2019) ; 3 800 F CFA la dose d’un traitement par hectare de l’insecticide classique (prix identique à celui de la campagne écoulée) ; 7 800 F CFA la dose d’un traitement par hectare de l’insecticide de spécialité, l’augmentation du prix d’achat plancher du coton graine à 265 F CFA/kg de coton graine, grâce à soutien exceptionnel de l’Etat de 5 F CFA/kg de coton graine », a-t-il précisé.

Toujours dans le cadre de relance de la filière, des experts ont formulé un certain nombre de recommandations pour la campagne agricole 2019-2020. Ce sont entre autres le traitement des semences de coton par les sociétés cotonnières avant leur mise en place, l’exigence aux sociétés cotonnières d’acquérir de fongicides spécifiques pour protéger les plants.

Selon le ministre, l’ensemble de ces mesures prises par le Gouvernement, l’AICB et les sociétés cotonnières, témoigne de la volonté de tous à créer les conditions favorables pour une bonne production cotonnière.

Source : Omegabf.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici