Festival Africa Nova : 7 candidats pour représenter le Burkina

107

L’Association des Coiffeurs et Esthéticiens du Burkina Faso (ACEBF) a organisé, le 3 août 2017 à Ouagadougou, la phase sélective des candidats qui participeront au Festival AFRICA NOVA 2017 à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

Sept candidats ont été retenus sur les 19 à la présélection des coiffeurs et esthéticiens qui représenteront le Burkina Faso au festival AFRICA NOVA 2017 qui se veut international. Après une heure de travail, chaque candidat a présenté au jury le fruit de ses efforts. Les candidats ont composé dans deux catégories à savoir la coiffure traditionnelle et la coiffure artistique.

« Les critères de sélection étaient l’originalité, la créativité, la finition, la présence scénique, le temps de réalisation, l’harmonie de la coiffure, de la tenue et des accessoires, la propreté de la cliente, le poste de travail, la protection de la cliente sur un total noté sur 20 », a expliqué la Présidente du Jury Céline Dao/Nana. Elle a ajouté que des efforts doivent être fournis sur plusieurs plans tels que les finitions, la résistance des coiffures et la présentation scénique  pour de meilleurs résultats.

« Par rapport à cette activité, nous apportons trois types de soutien. D’abord, un soutien technique d’appui à l’encadrement des candidats dans beaucoup d’aspects. Ensuite, le ministère a apporté un soutien financier pour le moment de trois millions de F CFA pour accompagner les candidats. Enfin, il y a un soutien logistique car nous mettons à leur disposition un car de 30 places avec un chauffeur pour conduire la délégation à Abidjan », a indiqué Daouda Kindo, représentant du ministère de la culture des arts et du tourisme.

Le président de l’association, Youssouf Kaboré, a lancé un appel à tous les partenaires et bonnes volontés à soutenir l’association pour le bon déroulement de la compétition. L’évènement est prévu du 8 au 10 septembre 2017 à Abidjan en Côte d’Ivoire. Les candidats participeront dans les volets traditionnel et artistique.

Yasmine SANON et Ismène KPEDJO (stagiaires)

Burkina 24

Burkina24.com