FESPACO 2017 : le Burkina Faso remporte 4 prix spéciaux

889

La commission prix spéciaux de la 25e édition du Fespaco a proclamé le vendredi 3 mars 2017, les résultats de 12 prix spéciaux sur les 13 prévus. Parmi les lauréats, l’on compte deux réalisateurs burkinabè qui remportent quatre prix.

12 des 13 lauréats des prix spéciaux de la 25e édition du Fespaco sont connus. En effet, les résultats ont été dévoilés dans l’après-midi du vendredi 3 mars 2017 au cours d’une cérémonie placée sous la présidence du ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, Rémis Fulgance Dandjinou. Les Burkinabè Jérôme Yaméogo avec « La rue n’est pas ma mère » et Appoline Traoré avec « Frontières » remportent chacun deux prix. Le président de la commission prix spéciaux, Brice Flavien Ouédraogo a exprimé sa gratitude aux donateurs pour leur contribution qui participe au rayonnement du festival et constitue une source de motivation pour les cinéastes. A l’écouter, l’enveloppe globale pour ces prix est de 80 millions. Le ministre en charge de la communication tout en saluant l’énorme travail des cinéastes africains, a fait savoir que les films projetés au cours de cette édition ont permis de magnifier les diversités culturelles et témoignent de la vitalité de créativité des femmes et hommes du 7e art. En outre, il a salué la mobilisation des festivaliers du 25e Fespaco autour des cinéastes, preuve de l’intérêt qu’ils portent au cinéma et de la culture en générale. Par ailleurs, Rémis Fulgance Dandjinou s’est réjoui de l’effort remarquable des donneurs pour donner plus de consistance et de pertinence aux prix spéciaux. « Je vous félicite vivement pour votre participation et vous invite à demeurer dans cette dynamique de soutien au cinéma africain », s’est-il adressé aux donateurs non sans féliciter les lauréats de ces prix. Du reste, Brice Flavien Ouédraogo a lancé un appel à d’autres bienfaiteurs à attribuer des prix aux prochaines éditions. En rappel, le lauréat du prix spécial de l’Union européenne, le seul non proclamé, sera connu au cours de la cérémonie de clôture de la biennale du cinéma.

Lire la suite sur autre presse

Joseph HARO
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Bayiri.com