Fermeture des marchés de Bobo-Dioulasso : Les gestes de solidarité se multiplient en faveur des commerçants démunis

56
Fermeture des marchés de Bobo-Dioulasso : Les gestes de solidarité se multiplient en faveur des commerçants démunis

Les commerçants de la commune de Bobo-Dioulasso, qui sont affectés par la fermeture des marchés, ont bénéficié de 250 tonnes de vivres de la part du conseil municipal et de la Délégation consulaire des Hauts-Bassins. Le don a été remis ce mercredi, 8 avril 2020 par le maire de la commune, Bourahima Sanou.

200 tonnes de riz de la part de la Chambre consulaire des Hauts-Bassins ; 50 tonnes de riz, 100 lave-mains, du gel hydroalcoolique, du savon liquide, des masques de protection, des thermo-flash de la part de la commune. Ce sont, entre autres, les dons qui ont été remis aux commerçants victimes de la fermeture des marchés et à certains centres de santé de la ville de Bobo-Dioulasso.

Bourahima Sanou, maire de la commune de Bobo-Dioulasso

Pour le maire de la commune, Bourahima Fabéré Sanou, ces dons sont une réponse à l’appel du président du Faso qui a invité les responsables locaux à tout mettre en œuvre pour tisser une chaîne de solidarité afin d’atténuer les effets pervers de la fermeture des marchés. « Suite à l’appel du président du Faso à prendre des mesures pour atténuer les effets de la fermeture des marchés, nous avons décidé, en fonction des capacités de la commune, de mettre à la disposition des personnes vulnérables, 50 tonnes de vivres pour pouvoir les soulager un tant soit peu », a-t-il laissé entendre.

Moussa Bamba, porte-parole des bénéficiaires

Le maire a estimé que ces gestes de solidarité doivent en appeler d’autres car, souligne-t-il, le message du présent du Faso s’adresse à tous les Burkinabè. Le but de ces actions est de permettre spécifiquement aux populations des marchés fermés, qui vivaient au jour le jour, de pouvoir traverser cette dure période dans la dignité. Selon le maire, pour la répartition des dons, chaque marché fermé bénéficiera de cinq tonnes de riz de la part de la Chambre de commerce et deux tonnes de la part de la commune, à l’exception du marché central qui recevra 20 tonnes de riz destinées aux plus démunis. Le matériel de protection offert par la commune est principalement destiné aux centres de santé de la ville de Bobo-Dioulasso. A en croire Bourahima Sanou, les conducteurs de taxis touchés par cette crise sanitaire sont également bénéficiaires de ce don.

Juste Cyriac Nacanabo, secrétaire général du bureau consulaire des Hauts-Bassins

Pour Juste Cyriac Nacanabo, secrétaire général du bureau consulaire des Hauts-Bassins, « ce geste entre en droite ligne de l’un des rôles régaliens de la Chambre de commerce qui est d’assainir le milieu des affaires afin de permettre aux gens de faire des affaires sainement ».[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici