Fédération : Une nouvelle expertise pour le football burkinabè

28

Fédération : Une nouvelle expertise pour le football burkinabè

Après Frédéric Ouédraogo, Joseph Kaboré et Ousmane Sawadogo qui ont été outillés à la gestion du football, c’est maintenant au tour du secrétaire général de la FBF de peaufiner ses connaissances du ballon rond et de son environnement.

Pendant deux ans, il a suivi avec brio des cours du Master for international players. « C’est un programme pilote initié par l’UEFA en partenariat avec l’université de Limoges », a expliqué l’impétrant. Ce programme concerne les anciens internationaux qui s’expriment dans la langue de Shakespeare. La première promotion était composée en plus de Boureima Balima, d’Eric Abidal, Enrique Boned Guillot, Keld Bordinggaard, Bruno Cheyrou, Nikos Dabizas, Nuno Gomes, Romann Dan, Pierre Issa, Juninho Pernambucano, Christian Karembeu, Sebastian Kehl, Jessica Landström, Mbo Mpenza, Patrick Müller, Geremi Njitap, Viola Odebrecht, Oliveira Rai, Bianca Rech, Jason Roberts, Simon Rolfes, Roberto Rosetti, HannuTihinen, et Māris Verpakovskis.

« C’est une initiative de l’actuel président de la FIFA, Gianni Infantino, lorsqu’il était encore à l’UEFA. Il est destiné aux internationaux et le but est de leur permettre d’être utiles et servir le football dans leurs pays respectifs », a ajouté le secrétaire général. Les modules ont été l’environnement du sport professionnel (16–20 novembre 2015 – UEFA, Nyon, Suisse), le rôle et les compétences du manager (25–29 janvier 2016 – Paris, France), le format et le règlement des compétitions (21–24 de mars 2016 – Londres, Royaume-Uni), les stades (23–26 mai 2016 – Munich, Allemagne), la stratégie marketing (3–7 octobre 2016 – Amsterdam, Pays-Bas), le manager en action (5–9 décembre 2016 – Madrid ou Barcelone, Espagne), les ligues et les clubs nord-américains (27 février–3 mars 2017 – New York, États-Unis)

Le football africain passé en revue

Pendant deux ans, ils ont approfondi leurs connaissances du football et de son environnement. L’étudiant burkinabè à cette formation quant à lui, s’est intéressé, pour l’obtention de son diplôme, au football africain. Ainsi son thème de recherches est intitulé : « Football africain : Etat des lieux et perspectives ». Devant un jury de quatre membres, il a exposé les fruits de ses recherches. « Nous avons constaté que le football africain a souffert du long règne de certains dirigeants à commencer par la CAF. En plus de cela, plusieurs fédérations souffrent encore d’inorganisation et de manque de moyens. Tout cela empêche le développement du football africain et sa représentativité dans les instances internationales », a brièvement résumé Boureima Balima.

Deuxième promotion connue

Comme perspectives, il est nécessaire pour les fédérations de s’organiser et de se mettre à la pointe de la technologie. « Nous pensons que si cela est fait, le football connaitra un véritable bond en Afrique », a-t-il conclu.
Les apprenants de la deuxième promotion sont déjà connus. Il s’agit entre autres de Jay Jay Okocha, Oliseh Sunday, Ronaldo Luis Nazario de Lima (R9) et de bien d’autres internationaux.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Lefaso.net