Fédéralisme en Afrique : La Coalition pour les Etats-Unis d’Afrique a organisé un cross populaire

140

Fédéralisme en Afrique : La Coalition pour les Etats-Unis d’Afrique a organisé un cross populaire

Plusieurs maux freinant gravement l’épanouissement du continent africain ont été décriés tout le long de l’itinéraire jalonné par l’Institut Français du Burkina Faso (ex-CCF-GM), le rond-point des Nations Unies, le siège de l’UBA (ex-BIB), l’Eglise des Assemblées de Dieu, la Place Naaba Koom, etc. A la fin, les participants ont fait appel à la formation rapide des Etats-Unis d’Afrique, vue en perspective, comme une force suffisamment puissante, un ensemble suffisamment solide pour endiguer ces maux qui sont entre autres :

Ebola, terrorisme et occupations étrangères, tracasseries douanières au niveau des frontières, traitement indigne et inhumain des africains dans les aéroports en raison de leur origine africaine…

Fédéralisme en Afrique : La Coalition pour les Etats-Unis d’Afrique a organisé un cross populaireDevant le bureau de la représentation de l’Union Africaine (SAFGRAD), une déclaration a été lue par le porte-parole de la Coalition, Monsieur Bambyam F. Joël Zoungrana, à l’intention de l’Union Africaine, faute d’avoir été reçu par le représentant de l’institution à Ouagadougou.

L’organisation du Cross visait comme objectifs :

• d’interpeler l’opinion publique nationale et internationale africaine à se mobiliser en masse pour l’Unité africaine ;

• d’interpeller cette opinion publique nationale et internationale africaine, ainsi que les dirigeants du continent, sur la nécessité de trouver rapidement, et ensemble, les voies d’une Afrique unie dans un bref horizon ;

• de créer des synergies d’actions entre les mouvements activistes en général et ceux de la jeunesse en particulier pour promouvoir l’intégration africaine des peuples.

Fédéralisme en Afrique : La Coalition pour les Etats-Unis d’Afrique a organisé un cross populaireLa déclaration a été conclue par le mot d’optimisme de Cheikh Anta Diop : « même l’égoïsme lucide devrait nous pousser vers l’option fédérale » (…) « puisque c’est au nom du réalisme que l’on a conduit l’Afrique dans son état actuel, n’est-il pas grand temps de devenir utopiste ? »

Beaucoup de slogans ont rythmé le cross panafricaniste et d’autres étaient lisibles sur des pancartes comme :

Pour les États-Unis d’Afrique !En avant !

Pour la bonne gouvernance en Afrique !En avant !

Pour une jeunesse africaine consciente ! En avant !

Pour la solidarité et la dignité africaines ! En avant !

Pour le leadership africain ! ! En avant !

Kwame Nkrumah ! En avant !
Thomas Sankara ! En Avant !
Joseph Ki-Zerbo ! En avant !
Philosophie africaine ! En avant !
Nappy africain ! En avant !
Langues africaines ! En avant !
Education africaine ! En avant !
Sciences africaines ! En avant !
Technologies africaines !En avant !
Riz de Bagré ! En avant !

Le néocolonialisme !À bas !
Le néo-impérialisme !À bas !
Le Franc CFA ! A bas !
Le riz plastique ! À bas !
La paresse !À bas !
L’afro-pessimisme !Àbas !
La corruption !À bas !

Fédéralisme en Afrique : La Coalition pour les Etats-Unis d’Afrique a organisé un cross populaireLe tout sous la surveillance d’un dispositif de sécurité assuré par la police nationale.

Organisations membres de la Coalition :

 Réseau des Jeunes pour l’Intégration Africaine (RJIA)

 Mouvement Fédéraliste Pan Africain pour la création des Etats-Africains Unis en moins d’une Génération (MFPA/Burkina EAU)

 Mouvement Fédéraliste Africain (MFA)

 Cadre 2 heures pour nous, 2 heures pour l’Afrique

 Génération Joseph KI-ZERBO (GJKZ)

 Association des Coiffeurs et Esthéticiens du Burkina Faso (ACEBF)

 Fédération des Etudiants et Scolaires pour l’Intégrité au Burkina (FESCIBF)

 Confédération des Etudiants et scolaires d’Afrique (CESA)

Idrissa Diarra,
Chargé de Communication de la Coalition
Courriel : [email protected]

Lefaso.net