Fasofoot : L’USY pourrait perdre son match contre le RCK

1118

Le Rail Club du Kadiogo (RCK) a émis une réserve contre le joueur Nassirou Sawadogo pour fausse identité, a annoncé le secrétaire général de la Ligue de football professionnel (LFP) Aboubacar Yago le jeudi 12 mai 2016 à Ouagadougou. Le joueur se serait déjà prévalu d’une identité différente de celle qu’il utilise à l’USY.

Le samedi 7 mai 2016, le Rail Club du Kadiogo (RCK) faisait match nul (1-1) contre l’Union sportive du Yatenga (USY) à l’occasion de la 21ème journée du Fasofoot au Stade Dr Issoufou Joseph Conombo de Ouagadougou.

A l’issue de la rencontre, les dirigeants du leader  le RCK, qui voyaient le Racing Club de Bobo-Dioulasso (RCB) se rapprocher à un point, ont émis une réserve sur l’identité du joueur Nassirou Sawadogo. Ce dernier se serait prévalu d’une identité différente de celle qu’il utilise avec le club actuel selon les dirigeants du RCK.

« Formuler une réserve ne veut pas systématiquement dire qu’on a gagné. Nous avons demandé à l’USY de venir demain (ndlr vendredi 13 mai 2016) pour une confrontation à l’issue de laquelle une décision de la LFP sera proposée au département des compétitions », a expliqué Aboubacar Yago, ajoutant que sa structure ne cherche pas à fabriquer un champion.

Cette affaire intervient dans un contexte où le RCK  leader du Fasofoot est talonné à un point par le Racing Club de Bobo Dioulasso (RCB).

Au bas du tableau, l’USY, premier non relégable (14ème), lutte également pour son maintien en première division, devançant seulement de trois points le premier relégable Majestic Sporting Club et le Bankuy Sport, dernier au classement avec cinq points. «Les textes disent que lorsque vous jouez avec un joueur litigieux, vous avez un match perdu ». Si le joueur en question est reconnu pour usage de faux, l’USY va perdre le match et revenir ainsi à la 15ème place.

Au match aller à Ouahigouya, l’USY avait aussi perdu  sur tapis vert. Alors qu’elle menait 1 à 0, l’arbitre de la rencontre avait dans les arrêts de jeu sifflé un penalty jugé litigieux  par les supporters qui ont envahi le stade, empêchant l’exécution du penalty.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Burkina24.com