Fada N’Gourma : Une campagne d’établissement gratuit de 4500 cartes nationales d’identité burkinabè au profit des populations

40
Fada N’Gourma : Une campagne d’établissement gratuit de 4500  cartes nationales d’identité  burkinabè au profit des populations

Le conseil municipal de Fada N’Gourma, avec à sa tête le maire Jean Claude Louari, a procédé, ce mardi 21 janvier 2020, au lancement d’une campagne d’établissement gratuit de 4500 cartes nationales d’identité burkinabè au profit des populations.

Avec la collaboration du Programme régional USAID et l’Office national d’identification (ONI), la commune de Fada N’Gourma a procédé au lancement d’une campagne d’établissement gratuit de 4500 cartes nationales d’identité burkinabè au profit des populations de la ville, ce mardi 21 janvier 2020. Une opération qui va durer pendant 10 jours (du 21 au 30 janvier 2020). Selon la commune, cette campagne va concerner toutes les personnes qui ne disposent pas encore de carte nationale d’identité burkinabè (CNIB).


Elle s’adresse aussi aux personnes dont l’ancienne CNIB expirera cette année(2020) et aux déplacés internes. Et pour cela, une invite a été faite aux populations concernées, de se munir d’un acte de naissance ou d’un jugement supplétif d’acte de naissance tenant lieu. Pour le cas des élèves, ils sont priés de rester dans les établissements car une autre campagne d’un mois à leur profit a débuté il y a quelques jours.


Accompagné du Directeur général de l’Office national d’Identification (ONI), Aristide Béré et de ses collaborateurs, le maire Jean Claude Louari a procédé au lancement sur tous les trois sites identifiés pour la campagne, qui refusaient déjà du monde. Il s’agit de la cour de l’école Bapouguini au secteur 1, du site aménagé non loin de la société cotonnière au secteur 2 et du centre d’écoute des jeunes au secteur 3.

Pour l’édile de la commune de Fada N’Gourma, cette campagne est due, en partie, au contexte sécuritaire du pays et de la région de l’Est en particulier.


Plusieurs personnes déplacées internes ne possèdent pas d’actes d’état civil, plus précisément les CNIB. Et pour des besoins de sécurité, il est nécessaire que chaque personne soit identifiable. C’est l’une des raisons pour lesquelles, avec son partenaire, la commune a lancé la campagne gratuite d’établissement des CNIB.


Aristide Béré, Directeur Général de l’Office national d’identification, a salué et loué l’initiative de la commune de Fada N’Gourma. Selon lui, le maire et son conseil municipal ne sont du reste pas à leurs premiers gestes au profit de leurs concitoyens. Il était donc de son devoir d’effectuer le déplacement sur Fada afin de soutenir cette œuvre utile. Car, dit-il, un document d’identité est avant tout un document qui permet à tout citoyen d’exercer ses droits civils en lui permettant, d’aller et venir sur l’intégralité du territoire, surtout dans un contexte d’insécurité.


Djietin Alphonsine, bénéficiaire et résidente au secteur 1, a manifesté sa joie d’avoir pu faire son inscription pour l’opération. Elle se dit rassurée maintenant que même en cas de problème, avec sa carte d’identité, qu’elle aura bientôt, l’on saura qui est elle, d’où elle vient et un secours pourra lui être apporté à tout moment.

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici