Extrémisme violent au Burkina : La fédération des associations UNESCO sensibilisent les élèves

47

La Fédération Burkinabè des Associations, Centres et Clubs UNESCO (FBACU) a organisé ce samedi 19 octobre 2019 un séminaire de formation à l’endroit des élèves. Il est placé sous le thème « extrémisme violent en milieu scolaire : état des lieux et mesures de prévention ». 

L’éducation demeure la base pour construire la paix et faire progresser le développement durable. Dans la poursuite des efforts en faveur de la paix, les leaders de la FBACU ont fait le constat que l’extrémisme violent prend des proportions inquiétantes au Burkina Faso ces dernières années. Pour apporter leur pierre, ils organisent un séminaire de formation au profit des élèves et étudiants.

« Le pays fait face à une crise sécuritaire sans précédent », confie Bassané Toussaint, président de la fédération. Le milieu scolaire burkinabè n’est pas épargné par les actes de violence. Ce qui justifie ce séminaire de formation de 48 heures.

Ce séminaire a pour objectif de former, sensibiliser les établissements scolaires sur les enjeux de ce fléau pour la simple raison que les grèves suivies d’actions violentes, les affrontements entre groupes d’élèves sont légion dans les écoles.  C’est surtout pour les jeunes que le risque est le plus grand car ils peuvent être les cibles privilégiées des stratégies de recrutement et aussi victimes de la violence extrémiste.

Ainsi, trente (30) élèves de cinq (05) établissements secondaires de la ville de Ouagadougou, à savoir le Collège Saint Jean-Baptiste de La Salle, le Lycée Marien N’Gouabi, le Lycée Nelson Mandela, le Groupe scolaire l’Académie de Ouagadougou et  le Lycée Municipal Bambata bénéficient de ce séminaire.

 Il consiste en la présentation de l’état des lieux, établir le rôle des élèves dans la prévention ainsi que les attitudes à adopter face à des cas de radicalisation et d’extrémisme violent en milieu scolaire. Des ateliers de réflexion des participants sur les différents modules sont aussi prévus.

La FBACU,  créée en décembre 1985,  regroupe environ quatre-vingts (80) associations et clubs UNESCO disséminés sur l’ensemble du territoire national. Les membres sont majoritairement des jeunes élèves, des étudiants et des enseignants des lycées, collèges et universités du Burkina Faso. Elle capitalise à ce jour plusieurs activités menées en lien avec sa mission qui est de contribuer à la réalisation du but de l’UNESCO.

Dahma De  TOURE

Pour Burkina 24

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici