Extension de l’IUTS : « C’est une réparation d’une injustice entre travailleurs du privé et ceux du public », Aimé Zongo, responsable MPP au Kadiogo

180
Extension de l’IUTS : « C’est une réparation d’une injustice entre travailleurs du privé et ceux du public »,  Aimé Zongo, responsable MPP au Kadiogo

Sous la houlette de ses responsables, la section provinciale du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) du Kadiogo (dont Ouagadougou est le chef-lieu) a, ce samedi, 11 janvier 2020 à Ouagadougou, tenu sa conférence (rencontre statutaire) pour non seulement évaluer la mise en œuvre du programme du président du Faso, mais également et surtout préparer les échéances électorales, prévues dans quelques mois. Occasion pour se prononcer sur les questions d’actualité, notamment l’extension de l’impôt unique sur le traitement des salaires (IUTS) aux primes et indemnités des travailleurs du public.

« Défi sécuritaire et mise en œuvre du programme présidentiel An IV ». C’est sous ce thème qu’a été placée la rencontre, qui a mobilisé de nombreux militants. Ceux-ci ont passé au peigne fin, la situation nationale (avec en sous points, la situation sécuritaire, la fronde sociale…), la mise en œuvre du programme quinquennal du président Roch Kaboré, la vie du parti et les échéances électorales à venir.

Selon le premier responsable de la section provinciale, Aimé Zongo, il s’agit, par ces points, d’orienter les militants afin que tous soient sur une même longueur d’onde. Par cette occasion, poursuit-il, inviter les militants à avoir un regard attentif vis-à-vis de l’appel du chef de l’Etat aux volontaires et soutenir les Forces de défense et de sécurité.


« Concernant la vie du parti, nous sortons du renouvellement de nos structures pour entamer 2020. Il était donc important que nous rappelions à nos militants, la nécessité de la cohésion, de la discipline, de l’entente pour aborder avec sérénité les échéances à venir », lance M. Zongo.

Après un tour d’horizon du front social, les responsables provinciaux du parti ont marqué un arrêt sur l’actualité relative à l’impôt unique sur le traitement des salaires (IUTS). « Ce qu’il faut relever est que c’est une réparation d’une injustice entre les travailleurs du privé qui payaient cette taxe et ceux du public qui n’étaient pas pris en compte dans le paiement de ladite taxe. Alors, il est important de tenir les populations informées sur la nécessité pour chaque citoyen burkinabè de contribuer au développement de notre pays », lit-on dans le rapport, lu par Aimé Zongo. Celui-ci affirme le bien-fondé de l’IUTS et demande aux populations, de ce fait, leur implication et surtout leur adhésion à son principe.

Des partis membres de la majorité à l’ouverture des travaux. Ici, Aly Badra Ouédraogo (4ème à partir de la gauche), président du RPR

En cette année 2020, l’intention est plus orientée vers le scrutin couplé (présidentiel et législatif) et sur ce point, on retient que le parti s’attèle à mettre les petits plats dans les grands. La présente conférence provinciale, qui se tiendra durant le mois de janvier dans l’ensemble des provinces du pays, s’inscrit dans cette marche. Aussi, note-t-on dans les perspectives (appelées taches urgentes), la mise en place des structures de campagnes, l’organisation d’une session extraordinaire sur la stratégie électorale, la convocation d’un congrès extraordinaire pour l’investiture du candidat du parti à l’élection présidentielle de 2020.


« A cet effet, sans présager des conclusions dudit congrès, nous réaffirmons notre soutien à la candidature de Roch Marc Christian Kaboré aux prochaines élections présidentielles de 2020 (le président Roch Kaboré a déjà annoncé sa candidature lors de son bilan de mi-mandat, le 24 juin 2018, ndlr) », adhère M. Zongo, ajoutant qu’il s’agit donc de travailler à lui « garantir une majorité écrasante » à ces élections.

Aimé Zongo, premier responsable du MPP au Kadiogo

Ordre est ainsi donné aux militants d’envahir le terrain politique afin de donner vitalité et visibilité au parti. « Taisons nos querelles intestines de positionnement pour nous consacrer au travail de mobilisation », ont lancé les responsables de la section provinciale MPP du Kadiogo.

OLO

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici