Etat de santé de Ali Bongo: des Gabonais exigent la transparence

38

Selon les autorités de Libreville, Ali Bongo serait en convalescence à Riyad, en Arabie saoudite, où il a eu un malaise fin octobre. L’état du président du Gabon fait jaser au pays.

« Son Excellence va mieux et se repose en ce moment-même à l’hôpital Roi Fayçal à Riyad, entouré de sa famille et de certains de ses collaborateurs », cette déclaration est de Ike Ngouoni, le porte-parole de la présidence du Gabon. Et depuis lors, l’état de santé d’Ali Bongo continue de susciter maintes réactions dans les écuries politiques et au sein de la population gabonaise.

S’il n’a pas fait état de la maladie du chef de l’Etat, mais la déclaration de l’opposant gabonais Jean Ping survient dix jours après l’hospitalisation à Riyad d’Ali Bongo.

Le candidat malheureux à la dernière élection présidentielle, Jean Ping, estime que face « aux pires turbulences » de l’histoire du Gabon, « une aurore se lève pour le pays qui encourage l’ardeur…. ».

Du côté du parti au pouvoir, on s’indigne de l’attitude irrévérencieuse de certains Gabonais face à l’état de santé d’Ali Bongo.

« Le parti démocratique gabonais observe et constate avec déception, que sous le couvert de la démocratie, des partis politiques déconsidérés et des compatriotes en mal du dépit admirateur ne cessent de se comporter en compatriotes manquant réellement de franchise et de droiture. Et agissant sans trêve par calculs politiciens », déclare Eric Dodo Bounguendza, secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG).

D’autres Gabonais comme Alfred Mboumba exigent la transparence autour de l’état de santé du président. « Le gouvernement ferait mieux de donner les éléments d’apaisement qui éviteraient de voir tout ce qui s’écrit ici ou là et qui n’est pas de nature à rassurer. »

Le président irait mieux

Enfin, s’exprimant sur l’état de santé du président de la République, Guy-Bertrand Mapangou, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement a exclu l’éventualité d’une vacance du pouvoir maintenant, et il affirme qu’Ali Bongo se remet progressivement de sa « fatigue sévère » diagnostiquée par les médecins.

CamerounWeb.com