Établissements d’enseignement privés laïcs du Burkina : Le 14e congrès de la faitière se tient du 25 au 27 juillet

72
Établissements d’enseignement privés laïcs du Burkina : Le 14e congrès de la faitière se tient du 25 au 27 juillet

L’Union nationale des établissements d’enseignement privés laïcs (UNEEP-L) a animé une conférence de presse, ce vendredi 19 juillet 2019 à Ouagadougou, pour donner les grands axes de son 14e congrès, qui va se tenir du 25 au 27 prochain.

« Les établissements privés d’enseignement ont capitalisé de nombreux acquis », a déclaré l’Union nationale des établissements d’enseignement privés laïcs (UNEEP-L). Ces établissements mettent en exergue leurs atouts tels que le respect des effectifs préconisés par classe, les résultats aux examens qui sont globalement satisfaisants et le respect du calendrier.


Cependant, l’arbre ne doit pas cacher la forêt. L’UNEEP-L reconnaît qu’il y a des insuffisances. C’est ainsi que pour le 14e congrès qui va se tenir du 25 au 27 juillet prochain, le thème retenu est « Les défis du système éducatif burkinabè : la contribution de l’UNEEP-L ».


Pour la faitière des établissements d’enseignement privés laïcs du Burkina, le système éducatif reste confronté à de nombreux défis. À titre d’exemples, les conférenciers ont cité l’insuffisance de formation des enseignants, et surtout de qualité ; l’inadaptation des programmes et contenus ; les problèmes de gestion et les mouvements sociaux récurrents.

Selon le président du comité d’organisation, Dr Désiré Nakoulma, ce congrès offrira l’opportunité aux fondateurs de faire un diagnostic de l’enseignement privé laïc dans l’optique de consolider les acquis et de développer de nouvelles perspectives de promotion du système éducatif aux côtés de l’État burkinabè.

Dr Désiré Nakoulma, président du comité d’organisation

Plus de 800 établissements attendus

Ce congrès devra mobiliser, à en croire le comité d’organisation, plus de 400 fondatrices, fondateurs membres venant des treize régions du Burkina Faso et représentant environ 800 établissements privés d’enseignement du préscolaire, du primaire, du secondaire général et technique et du supérieur.


Les résolutions et recommandations qui vont sortir des échanges seront prises en compte pour le prochain plan stratégique, nous informe le comité d’organisation.

Il faut noter que l’UNEEP-L compte plus de 1 000 membres sur toute l’étendue du territoire national. Selon Dr Désiré Nakoulma, cette structure a pour but de contribuer à la promotion et au renforcement des établissements d’enseignement privés laïcs par la défense des intérêts professionnels, économiques, sociaux et moraux de ses membres.

Cryspin Masneang Laoundiki

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici