ENSP : Vers la dotation de chaque région d’une école de santé publique

27
ENSP : Vers la dotation de chaque région d’une école de santé publique

Du 23 au 25 mai 2019 s’est tenu, à Dédougou, le deuxième conseil pédagogique des ENSP, au titre de l’année scolaire 2018-2019. Cette session a mobilisé les enseignants, les directeurs centraux, les directeurs régionaux et le personnel administratif de l’École nationale de santé publique (ENSP). Ces acteurs sont venus échanger et débattre des activités pédagogiques afin de faire l’état des lieux de la préparation des examens de certification et de passage des élèves dans les écoles de santé publique.

Dans le but de contribuer à l’amélioration des résultats scolaires dans les écoles de santé publique, le personnel des École nationales de santé publique (ENSP) du Burkina a séjourné à Dédougou, du 23 au 25 mai 2019, pour le deuxième conseil pédagogique de l’année scolaire 2018-2019.


La cérémonie d’ouverture des travaux s’est déroulée en présence du haut-commissaire de la province du Mouhoun, Moussa Zabré, qui a assuré la présidence de la cérémonie au nom du gouverneur de la région en mission. Était également présent, le directeur général des ENEP, Dr Pagui Émile Paré. La rencontre a eu lieu dans les locaux de la Direction régionale de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique de la Boucle du Mouhoun.


Le 2e adjoint au maire de Dédougou, Jérémie Kadeba, a pris la parole pour souhaiter la bienvenue aux participants dans la cité de Bankuy. Il a salué l’initiative de directeur général de tenir ce conseil pédagogique à Dédougou. Il a apprécié l’ouverture de l’ENSP de Dédougou et d’une direction régionale, choses qui participent au processus de décentralisation. Il a ajouté : « Je voudrais à cet effet traduire la disponibilité du conseil municipal de Dédougou à accompagner toutes les initiatives de développement de l’ENSP de Dédougou ».


Le nouveau directeur régional de l’ENSP de Dédougou, Abdoulaye Traoré, a demandé l’accompagnement des autorités et des populations en ces termes : « L’ENSP de Dédougou étant la dernière-née de ses sœurs, a besoin de soutien pour grandir, et le conseil pédagogique est une instance propice pour qu’elle l’exprime. »


Le conseil pédagogique constitue selon lui un cadre de concertation d’une importance capitale, qui permet aux différents intervenants dans la formation des se retrouver régulièrement pour échanger sur la mise en œuvre des curricula de formation, l’exécution des activités pédagogiques, la gestion des effectifs, etc.


Le directeur général des ENSP, Pargui Émile Paré, a exprimé sa volonté de faire de l’école nationale de santé publique, un pôle de croissance intellectuelle. Il a justifié l’ouverture de l’ENSP de Dédougou par le besoin de rapprocher la formation des populations. « Je me suis engagé à faire d’ici 2021, 13 régions, 13 écoles de santé publique », a lancé Dr Paré.


Au cours de ces travaux de trois jours, les participants se pencheront sur les curricula de formation, la gestion des effectifs, l’organisation des examens nationaux et de passage. De ces échanges sortiront de bonnes suggestions et des recommandations pertinentes allant dans le sens de l’amélioration de la qualité de vie de l’ENSP et de la recherche continue de l’excellence.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

D LAWALI

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici