Enseignement primaire : le MENA dote trois CCEB de 89 motos

149

Le ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation a remis, le mardi 13 mars 2018, à  Ouagadougou,  89 motos  aux régions de l’Est,  des Hauts-Bassins  et du Sahel.

Des  Chefs de circonscription de l’éducation  base  (CCEB)  du Burkina,  ont reçu  89  vélomoteurs, hier mardi 13 mars 2018 à Ouagadougou.  Ce sont 32 pour le Sahel, 26 pour l’Est et 31 pour les Hauts-Bassins, qui ont coûté plus de 90 millions de F CFA,  selon le point focal du Programme de modernisation publique (MAP) du ministère en charge de l’éducation, Bonaventure Séguéda. Trois régions,  concernées  par la phase- pilote MAP pour l’encadrement pédagogique et administratif et le suivi du temps d’enseignement en cours 2015-2016.  « L’acquisition de ces engins vient à point nommé. Car, il existe des encadreurs pédagogiques dans nos contrées dont les moyens de déplacement sont vétustes, voire inexistants », a relevé la représentante des bénéficiaires, la Directrice régionale de l’éducation préscolaire primaire et non formelle du Sahel (DREPPNF),  Angeline Néya. Un soulagement pour le CCEB de Tankougounadié(Sahel), Ferdinand Kounkorgo.  Lui et son conseiller  pédagogique qui  se débrouillaient avec une moto reçue d’une organisation internationale avait fini par emprunter un autre engin vétuste d’une  CEB voisine, Mansila. Pour le ministre en charge de l’éducation,  Stanislas Ouaro, cette dotation revêt une importance capitale  pour son département. « Ces moyens contribueront à l’amélioration des conditions de travail  des personnels déconcentrés, au renforcement du suivi pédagogique des enseignants et à celle de la qualité de l’enseignement», a-t-il fait savoir. C’est pourquoi, il  a réaffirmé l’engagement du gouvernement pour une amélioration constante et substantielle des conditions de travail des personnels de l’éducation. « Je puis vous assurer d’ores et déjà, de l’acquisition très prochaine de 20 véhicules à 4 roues, de 15 motos, de mobiliers de bureau, de matériel informatique », a cité le ministre Ouaro.  Des actions qui, de l’avis de Mme Néya, s’inscrivent dans les actions de la recherche de la qualité de l’éducation. « Nous nous engageons  à suivre régulièrement et de façon efficace, le remplissage des dossiers et leur transmission dans les délais prescrits », a-t- elle promis. La mise en œuvre du Programme de modernisation de l’administration est piloté par les ministères en charge de la fonction publique, de la justice et de l’éducation. Les activités du MENA, concernent le suivi du temps d’enseignement dans les trois régions, la supervision des activités, la mise à disposition des enseignants avant le début des cours et de leurs carrières.  Les CEB du Sahel, de l’Est et des Hauts-Bassins bénéficieront d’ici à 2019,  des moyens supplémentaires : 154 ordinateurs, 9 imprimantes de grande capacité, 4 vidéoprojecteurs, 3 scanners, 258 armoires métalliques,  128 bureaux- directeurs, 240 bureaux agents, 390 chaises- visiteurs, 390 fauteuils, l’électrification de 43 CEB .

 
Mariam  OUEDRAOGO
[email protected]

 
 

sidwaya.bf