Enfin un consensus avec les contrôleurs de travail

178

Le ministère de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale a signé, le vendredi 29 décembre 2017, un protocole d’accord avec le syndicat autonome des contrôleurs  de travail.
Les contrôleurs et inspecteurs de travail vont enfin regagner leur bureau. La longue lutte qu’ils ont menée pour une « bonne » analyse de leur plateforme revendicative a eu un écho favorable. A l’issue de moults tractations, ils ont enfin signé un protocole d’accord avec leur ministère de tutelle, le vendredi 29 décembre 2017 à Ouagadougou. Aux dires du ministre de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale, Clément Sawadogo, à l’issue des concertations, le gouvernement a admis que les contrôleurs donnaient beaucoup de leurs temps pour leurs missions et pouvaient même travailler les jours fériés. C’est pourquoi, a-t-il dit, le gouvernement a décidé de leur accorder une indemnité de conciliation. Celui-ci a ensuite ajouté que les avantages prévus par le code de travail sont désormais effectifs. Ces derniers, a-t-il dit, se composent, entre autres, de dotation de carburant, de dotation de crédits de communication téléphonique et pour les tenues vestimentaires. Et, également  l’octroi d’un ordinateur tous les cinq ans et d’un téléphone portable tous les deux ans aux contrôleurs de travail. « Les conventions internationales préconisent de mettre les contrôleurs du travail dans de bonnes  conditions de travail pour leur permettre d’accomplir correctement leurs tâches », a insisté le ministre en charge de la fonction publique, Clément Sawadogo. M. Sawadogo s’est réjoui de l’issue heureuse des négociations avant d’inviter les contrôleurs du travail à reprendre leurs activités. 
Selon le secrétaire général du syndicat autonome des contrôleurs de travail, Fatogoman Sanon, c’est un nouvel accord qu’il faut que les autorités respectent. Mais, a-t-il dit, «  ils n’ont pas trouvé un point d’accord en ce qui concerne le statut autonome des contrôleurs de travail».

Rachid OUEDRAOGO (stagiaire)

sidwaya.bf