Encadrement de l’orpaillage : la France fait un don de 600 millions de francs CFA au Burkina

61

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’appui à l’encadrement du secteur aurifère artisanal, la France a fait un don de 600 millions de francs CFA au Burkina. Cette aide a été matérialisée par la signature d’une convention qui a lieu le mardi 16 juillet à Ouagadougou entre le ministre des mines et des carrières Oumarou Idani et l’ambassadeur de France au Burkina, Xavier Lapeyre de Cabanes.

Le ministre explique que ce montant servira à renforcer la mise en place du projet d’encadrement de l’orpaillage. D’après lui, l’objectif global de ce projet est de « promouvoir les bonnes pratiques dans l’exploitation minière artisanale tout en minimisant ses impacts négatifs sur l’environnement et sur la santé humaine ».

« L’ambassade de France a décidé de nous accompagner pour que nous puissions avec le financement qui est acquis mener des études prospectives d’approfondissement de la reforme elle-même, et de travailler au renforcement des capacités des acteurs, mais surtout de pouvoir acquérir un certain nombre d’équipements qui nous permette un tant soit peu de gagner en productivité dans cette exploitation artisanale, de lutter contre les effets sociaux environnementaux »

Quant à Xavier Lapeyre de cabanes, ambassadeur de France au Burkina, il a émis le vœu qu’à l’issue des deux années de mise en œuvre du projet, d’autres partenaires s’engagent à soutenir le Burkina Faso dans le domaine des mines artisanales.

« C’est un soutien que nous souhaitons apporter au Burkina Faso, un projet qui nous a convaincu de son intérêt pour essayer s’il fonctionne ensuite de le généraliser afin de sortir l’exploitation artisanale du désordre et de l’illégalité dans laquelle elle se trouve».

Pour sa phase pilote le projet « appui à l’encadrement du secteur aurifère artisanal » sera mis en œuvre sur deux sites artisanaux à déterminer ultérieurement.

Source : Omegabf.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici