ENAM : 1 641 nouveaux diplômés prêts à servir l’administration publique

24
ENAM : 1 641 nouveaux diplômés prêts à servir l’administration publique

La cérémonie officielle de sortie des élèves de la promotion 2017-2019 à l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM) s’est déroulée le vendredi 18 octobre 2019, sous la présidence du Premier ministre Christophe Dabiré et le parrainage de Adama Sawadogo, directeur général des douanes, représenté par sa chargée de de mission. Cette cérémonie avait pour thème « L’énarque au cœur de l’innovation pour une administration publique performante et efficace ».

Ils sont au total 1 641, tous cycles confondus, à avoir obtenu leur parchemin dans cette prestigieuse école. La cérémonie de sortie de ce vendredi 18 octobre 2019 s’est déroulée devant plusieurs invités au rang desquels figurent le deuxième vice-président de l’Assemblée nationale, le président du Conseil constitutionnel, des présidents d’institution. « Innovation », tel est le nom de baptême de la promotion 2017-2019 dont la particularité a été le stage militaire effectué par les cadets au Groupement d’instruction des forces armées courant août-septembre 2019. C’est le directeur général de l’ENAM qui a ouvert le chapitre des allocutions du jour.

DG de l’Enam, 3e à partir de la gauche

Bien qu’aujourd’hui des diplômes professionnels de qualité aient été créés, Dr Awalou Ouédraogo pense qu’il faut désormais réinventer le système éducatif, « parce que l’école, ce n’est pas pour devenir un fonctionnaire. L’école, c’est pour acquérir les compétences pour se réinventer soi-même, pour participer à la collectivité. C’est pour cela qu’à l’ENAM, nous avons osé réinventer l’école. Parce que l’avenir du Burkina Faso se joue ici ». Cependant, cette école est confrontée à des difficultés d’ordre fonctionnel. « Le seul bâtiment qui tient à l’ENAM aujourd’hui, c’est celui du colon », a déploré le directeur général. Des formules ont été trouvées pour pallier cette situation. Avec le ministre en charge de la Fonction publique, le double du budget de l’ENAM a été mobilisé auprès des privés.


Les diplômés s’engagent à relever les défis

De son côté, le délégué de la promotion a remercié tous les invités qui ont accepté d’honorer de leur présence la cérémonie. Arthur Abdel Aziz Ky a en outre félicité ses camarades pour le couronnement de tant d’efforts consentis pour, dit-il, « valider un cursus scolaire qui exige à la fois rigueur, discipline et assiduité ». Aussi, il a traduit sa reconnaissance à l’administration de l’Enam et au corps enseignant. Il n’a pas manqué d’adresser des remerciements particuliers au directeur général des douanes et de plaider son accompagnement dans la dynamique transformationnelle de l’ENAM. S’exprimant au nom du directeur général des douanes, Micheline Ilboudo a exhorté les nouveaux diplômés à cultiver les valeurs telles que l’amour de la patrie, la discipline et la ponctualité. Toujours dans le registre des conseils, la chargée de mission à la Direction générale des douanes a invité les élèves sortants à être des acteurs engagés pour la promotion de la culture de la performance.

Le délégué de la promotion plaide en faveur de l’Enam

Cette idée est soutenue par le Premier ministre qui embouche la même trompette : « Après cette formation à l’ENAM, la nation toute entière attend de vous une contribution significative dans le combat quotidien qu’elle livre pour le développement, le renforcement de l’Etat de droit, de la démocratie et de la justice sociale ». Pour le chef du gouvernement, les nombreuses revendications des agents publics sont révélatrices d’un profond malaise que connaît la fonction publique. Comme piste de solution, il est attendu du gouvernement des actions audacieuses et des agents publics, plus d’engagement et de don de soi.

le premier ministre adresse ses encouragements aux agents de l’Etat en poste dans des zones à fortes pressions sécuritaires

Cette année, le prix de la personnalité énarque a été attribué à Khalid Bara, actuel secrétaire permanent du Comité d’organisation de la fête nationale du 11-Décembre. « Chers cadets, j’accueille le choix de faire de moi la personnalité énarque de cette année avec humilité et j’en mesure toute la responsabilité. Cette reconnaissance m’oblige à observer et à améliorer tous les jours ce qui l’a motivé. Je puis vous assurer que je travaillerai dans ce sens pour les quelques années qui me restent encore à faire dans la fonction publique », a déclaré cet élève de la promotion 2012-2015 de l’ENAM. Par ailleurs, le bureau des élèves a rendu un vibrant hommage à sept enseignants, que sont, entre autres, Raphaël Simporé, Yacouba Traoré, Patricia Bambara, Mohamed Sanou, Salamata Ouédraogo.

Khalid Bara, personnalité énarque 2019

Aïssata Laure G. Sidibé

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici