Éliminatoires CHAN 2018 : « Le Ghana n’était pas supérieur à nous » (Saboteur)

80

Après le match nul (2-2) des Etalons locaux Burkina, Drissa Malo Traoré dit Saboteur a affiché sa satisfaction sur la prestation de ses joueurs. Pour lui, le niveau de jeu des Etalons donne des espoirs pour la rencontre retour à Accra (Ghana).

« Les enfants ont mouillé le maillot. Ils ont bien joué. On a eu trois occasions nettes. Si on avait marqué, c’est trois buts. Mais ça, ce n’est pas l’entraîneur qui va aller pousser le ballon mettre dedans ». C’est ainsi que Drissa Malo Traoré dit Saboteur résume la prestation de l’équipe burkinabè à l’issue de la rencontre aller des éliminatoires du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) 2018.

Le manque d’efficacité offensive, malgré les deux buts, empêche les Etalons de prendre une avance au Stade du 4-Août de Ouagadougou ce samedi 12 août 2017.

Pour la tête pensante de la sélection locale burkinabè, les buts encaissés auraient pu être évités. « Les deux buts qu’on prend, c’est des situations de fait. Vous-mêmes, vous avez vu. Le penalty, le joueur ghanéen voulait faire une retournée acrobatique, le défenseur voulant se protéger, il a touché la balle. L’autre action, le gardien a raté son engagement. Je pense que ce sont des situations qu’on peut rapidement corriger », confie Saboteur.

« On est confiant »

Le technicien burkinabè poursuit : « Sinon, du point de vue volume de jeu, je pense que le Ghana n’était pas supérieur à nous ». D’ailleurs, pour la rencontre retour, Saboteur est confiant et il rappelle aussi un fait du passé : «  C’est le football. Nous avons battu l’Asanté Kotoko quand j’étais l’entraîneur du Kadiogo à Kumassi (année 1970). On a fait un nul ici, on est allé les battre à Kumassi. On est confiant. On continue à remercier le peuple du Burkina, le vrai du peuple du Burkina, ceux qui nous supportent réellement ».

« Nous on a vu l’équipe ghanéenne. On va partir au Ghana là-bas avec nos forces pour faire ce qu’il faut pour gagner ce match », conclut Saboteur.

Le match retour est prévu pour le dimanche 20 août 2017 à Kumassi. Les Etalons locaux doivent s’imposer ou au pire des cas faire un match nul avec au moins trois buts pour se qualifier pour le CHAN prévu au Kenya.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Burkina24.com