Elections de 2020 : Un nouveau parti politique soutient le MPP

37

L’échiquier politique burkinabè vient de s’agrandir avec l’arrivée du Front africain pour le changement (FAC). Ses responsables ont animé une conférence de presse ce jeudi 21 mars 2019 à Ouagadougou. La rencontre a été présidée par le président dudit parti, Ousseni Nacanabo. Elle visait à faire connaitre le parti nouvellement créé et aussi affirmer leur soutien au MPP (Mouvement du peuple pour le progrès) pour les élections de 2020.

Le Front Africain pour le Changement (FAC) est un parti politique créé le 19 février 2019. « Le Lundi 3 décembre 2018, des jeunes, femmes et vieux, toutes catégories ou couches sociales confondues venant des treize régions du Burkina Faso se sont rencontrées dans la salle de réunion du Conseil Burkinabè des Chargeurs ici à Ouagadougou, pour porter sur les fronts baptismaux le FAC », a indiqué le président du parti, Ousseni Nacanabo dit Yoro.

C’est suite à ces propos qu’il a proclamé la naissance du parti avec l’obtention du récépissé officiel par les autorités lors de leur assemblée générale. L’une des visions du FAC, dit-il, c’est « un peuple uni qui œuvre main dans la main à la transformation positive de son environnement pour une société de justice, de paix et de progrès continu ».

Le parti a adopté une idéologie sociale-démocrate à orientation étatiste, sociale et internationaliste ». Le FAC, fait savoir « Yoro », veut relever ce défi mais avec le plein consentement de la nation entière. Il a ajouté que « le FAC est prêt à toute fusion qui s’inscrit dans la ligne de ses objectifs, qu’il est prêt à toute alliance fondée sur ces valeurs et convictions ». Selon les propos de Ousseni Nacanabo, le FAC ambitionne d’implanter le parti sur tout le territoire national, africain et international.

« Le FAC sera membre de l’alliance de la majorité présidentielle »

A l’en croire, le parti compte soutenir le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, pour les élections de 2020. « Le FAC sera membre de l’alliance de la majorité présidentielle. Après cette sortie, une demande sera officiellement adressée au Président de l’Alliance pour notre adhésion », a annoncé Ousseni Nacanabo.

Faces aux Hommes de médias, les responsables et partisans de la formation politique ont rendu hommages aux forces de défense et de sécurité (FDS). « Le FAC constate que depuis l’arrivée au pouvoir du MPP en 2015, notre pays fait l’objet d’actes très violents occasionnant des morts çà et là. Les unités des forces armées nationales, des forces de sécurité intérieure et paramilitaires sont principalement les cibles de ces attaques barbares et terroristes », a déploré « Yoro » tout en les condamnant.

Il a également encouragé le gouvernement à relever les défis sécuritaires pour un Burkina de paix, de sérénité et de quiétude. Actuellement présent sur 10 régions, le Front Africain pour le Changement compte poursuivre l’implantation de son réseau notamment sur le territoire national.

Aïna TOURE (stagiaire)

Burkina 24

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici