Elections 2020 au Burkina : 219 membres des démembrements de la CENI prêtent serment

33
Elections 2020 au Burkina : 219 membres des démembrements de la CENI prêtent serment

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) balise le terrain en vue des élections législatives et présidentielles de 2020. Ce mercredi 9 septembre 2019, au cours d’une audience solennelle au Tribunal de grande instance (TGI) de Ouagadougou, 219 membres des démembrements de la CENI ont prêté serment. Cette prestation de serment a été suivie d’une séance de formation pour permettre aux nouveaux membres de mieux jouer leur rôle.

Sur les 221 membres des démembrements de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) attendus, ils étaient 219 à se présenter au Tribunal de grande instance (TGI) de Ouagadougou pour prêter serment.


Ces auxiliaires de la CENI sont des membres des Commissions électorales provinciales indépendantes (CEPI), des Commissions électorales communales indépendantes (CECI) et des Commissions électorales indépendantes d’arrondissements (CEIA). Issus des douze arrondissements de Ouagadougou, des provinces du Bazéga et du Ganzourgou, ces membres sont appelés à travailler dans la transparence, l’objectivité et l’intégrité.

Léopold Kaboré

Selon Léopold Kaboré, membre de la CENI, la prestation de serment est une obligation juridique qui va leur permettre d’entrer en fonction en tant que démembrement de la CENI aux niveaux provincial et communal et dans les arrondissements.

« Nous avons suivi attentivement ce que la loi prévoit, les dispositions qui nous sont dictées. Nous avons reçu beaucoup de conseils et de recommandations afin de mieux faire notre travail », a indiqué un membre de la CEIA de l’arrondissement N°8 de Ouagadougou.

Ces démembrements sont les représentants de la CENI au niveau de la base, c’est-à-dire qu’ils vont agir en fonction des instructions qui seront données.


Une formation pour donner des directives

Après la prestation de serment des membres des démembrements de la CENI, une formation a été initiée à leur profit afin qu’ils puissent bien jouer leur rôle.

A en croire la vice-présidente de la CENI, Wato Delphine Barry, cette formation vise à donner aux nouveaux membres, les directives dont ils ont besoin pour pouvoir assumer leur fonction. « C’est une session de formation qui devrait leur faire savoir en quoi consiste le rôle du président, du rapporteur, du trésorier et des autres membres du bureau des démembrements », a-t-elle précisé.

Wato Delphine Barry, vice-présidente de la CENI

Le travail en équipe est aussi une règle attendue des représentants de la CENI dans leurs différentes circonscriptions. « Il faut qu’on leur dise en quoi consiste leur travail, comment ils doivent travailler en équipe, comment ils doivent rendre compte à la CENI », a rappelé Mme Barry.

Vue des participants à la formation

Pour les acteurs de la CENI, les articles du code doivent être connus et mémorisés par les membres des démembrements. « Nous avons conçu des documents qui leur serviront d’aide-mémoire, de directives pour pouvoir réussir leur mission », a conclu la vice-présidente de la CENI.

Cryspin Masneang Laoundiki

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici