Efficacité énergétique au Burkina : L’ANEREE sensibilise des journalistes et des communicateurs

40
Efficacité énergétique au Burkina : L’ANEREE sensibilise des journalistes et des communicateurs

L’Agence nationale des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (ANEREE) organise, du 16 au 18 octobre 2019 à Ouagadougou, un atelier de formation et de sensibilisation au profit des journalistes et communicateurs. Un atelier qui a pour objectif de faire des journalistes et communicateurs, des ambassadeurs de l’efficacité énergétique dans leurs services respectifs et des partenaires privilégiés pour la promotion et la vulgarisation des énergies renouvelables au Burkina Faso. La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce mercredi 16 octobre sous la présidence du directeur général de l’ANEREE, Issouf Zoungrana.

Rôle et mission de l’ANEREE (Agence nationale des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique), les énergies renouvelables, l’efficacité et les audits énergétiques et les comportements éco-énergétiques à adopter. Ce sont, entre autres, les sujets auxquels les journalistes et communicateurs seront sensibilisés pendant ces trois jours (16 au 18 octobre) de formation que l’ANEREE leur offre. Une formation qui a, selon le directeur général de l’ANEREE, Issouf Zoungrana, un double objectif.

Issouf Zoungrana, Directeur général de l’agence nationale des energies renouvelables et de l’éfficacité énergétique

Premièrement, faire des journalistes et communicateurs des ambassadeurs de l’efficacité énergétique dans leurs services respectifs. Et secondairement, faire d’eux des partenaires privilégiés pour la promotion et la vulgarisation des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique au Burkina Faso. Car, dit-il, l’un des axes majeurs de la vision de développement inclusif du président du Faso, c’est d’accroître la disponibilité et l’accessibilité à l’énergie à la population burkinabè. Un axe dont les objectifs fixés pour 2020 en termes de production, de distribution, de couverture et d’accès à l’énergie s’appuient non seulement sur une diversification des sources d’énergie, mais aussi sur une politique de promotion de l’efficacité énergétique.

Les journalistes et communicateurs à l’école de l’ANEREE

Une promotion de l’efficacité énergétique qui se veut un ensemble de bonnes pratiques à développer et à adopter pour une consommation plus rationnelle de la production nationale, a expliqué Issouf Zoungrana, précisant que c’est dans ce sens que l’ANEREE a entrepris toute une série d’activités de sensibilisation à l’efficacité énergétique dont l’objectif est d’amener les populations à adopter des comportements éco-énergétiques. Et pour y parvenir, les journalistes et communicateurs ont été impliqués afin d’être des relais auprès des populations.

Et pour terminer, le directeur de l’ANEREE a exhorté les participants à faire de cet atelier, un cadre d’échanges, de sensibilisation, de partage d’expériences et de formation afin de réussir ensemble la mission principale, à savoir la maîtrise de l’énergie au Burkina Faso.

Yvette Zongo

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici