Duden J : « Il va falloir qu’on s’adapte avec la musique d’aujourd’hui »

204

La 4ème édition du festival Hip Hop dénommé « Hip Hop Nèkrè » bat son plein dans la capitale burkinabè. Le top départ de ce rendez-vous de la musique Hip Hop a été donné ce vendredi 12 avril 2019 à Ouagadougou. La présente édition se tient sous le thème : « Hip Hop et communication ».

« Si vous regardez la nouvelle génération, ils vous montrent qu’ils peuvent s’adapter à tout ce qui vient d’ailleurs. Le Hip Hop burkinabè a plutôt des problèmes d’adaptation mais pas des problèmes d’expression. Il va falloir qu’on s’adapte avec la musique d’aujourd’hui », a déclaré le musicien Duden J, l’un des précurseurs du mouvement Hip Hop au Burkina Faso.

A cette quatrième édition de « Hip Hop Nèkrè », les organisateurs ont voulu donner un nouveau souffle a ce genre musical qui a longtemps fait vibrer les mélomanes.

« Hip Hop Nèkrè est né de notre envie de donner une nouvelle dimension au Hip Hop. Réunir toutes ces grandes têtes d’affiches dans une même soirée avec un retour en arrière est vraiment un coup de maitre », a dit Atobine Nébié dit Tiguim Zaama, promoteur du festival.
« On a montré les aspects que regorge le Hip Hop en matière de communication et on a voulu également voir comment il pouvait bénéficier de nouveau de la communication parce que le Hip Hop n’était pas mort, c’est juste les radars, les stylos et les micros des journalistes qui avaient changé de position. C’est également une invite aux Hommes des médias à redonner une chance à ce mouvement », dit-il.

Un rendez-vous visiblement apprécié par les mélomanes qui ont effectué le déplacement pour accompagner le mouvement. « Hip Hop Nèkrè est un mouvement qui représente la jeunesse et qui réunit toute la jeunesse. Ça fait vraiment plaisir de voir des jeunes frères se battre pour notre culture et pour la jeunesse burkinabè », a expliqué Jean-Baptiste Sinaré, un mélomane.

C’est dans la salle du CENASA que les mélomanes vont vibrer durant deux jours aux rythmes des mélodies qui ont fait la pluie et le beau temps pendant de nombreuses années. Laquelle salle du CENASA qui est d’ailleurs considérée comme « le temple du Hip Hop » burkinabè.

En prélude de ces soirées, une conférence débat avait été organisée pour discuter sur le thème. Pour ce rendez-vous qui entend transformer l’énergie négative en énergie positive, la scène du CENASA sera partagée entre des jeunes pépites du Hip Hop et des « doyens » du mouvement. « Hip Hop Nèkrè » refermera ses portes le samedi 13 avril 2019 après des prestations des artistes comme Art Melody, Askoy ou encore Smarty.

Basile SAMA
Burkina 24

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici