Du matériel médical offert aux CSPS de Didyr et Godyr

25

L’association Initiatives d’Aide au développement local (IDL) a offert du matériel médical aux Centres de santé et  de Promotion sociale (CSPS) des communes rurales de Didyr et Godyr dans la province du Sanguié, le samedi 2 décembre 2017.
Après les Centres de santé et  de Promotion sociale (CSPS) des communes rurales de Bonyolo et de Tialgo, dans la province du Sanguié (région du Centre-ouest), c’est autour de ceux des localités de Didyr et de Godyr de recevoir un don en matériel médical de l’association Initiatives d’Aide au développement local (IDL). La première étape de la remise des équipements sanitaires a commencé par  la commune rurale de Didyr, le samedi 2 décembre 2017. 
En présence des autorités locales, du personnel médicale et des populations sorties massivement, la délégation de l’IDL conduite par son secrétaire exécutif, Me Edasso Rodrigue Bayala, a offert le don composé de  19 articles (cinq lits d’hospitalisation, cinq matelas,  trois boîtes d’accouchement, de trois bassins de lit, deux tensiomètres, plateaux instrument petit et grand format…).  
Pour le secrétaire exécutif de l’association, soutenir les secteurs de la santé et de l’éducation, c’est  jeter les bases d’un développement  durable au niveau local. C’est pourquoi l’IDL, à entendre Me Edasso Rodrigue Bayala, initie des actions de plaidoyer auprès d’institutions publiques ou privées afin de bénéficier des soutiens en faveur des populations de la province du Sanguié. 
« C’est un instrument d’action et de coordination des actions publiques et privées en faveur de la province. C’est dans ce cadre que l’IDL a pu obtenir que ce matériel soit mis à la disposition de certains CSPS de la province comme cela se passe déjà dans d autres localités du Burkina Faso », a-t-il expliqué. Me Bayala a saisi l’occasion  pour lancer un appel à toutes les bonnes volontés afin qu’elle appuie la structure dans différentes initiatives entreprises au service du développement local, car, a-t-il rappelé, les chantiers sont vastes. 
« L’IDL s’inspire de la légende amérindienne du colibri qui sait qu’avec ses becquées, il ne peut  pas éteindre l’incendie qui ravage la forêt. En dépit de cela, ce petit oiseau a pris l’engagement de jouer sa partition pour que le feu ne détruise pas l’espace vital. A l’image du colibri, nous essayons, de façon modeste, d’aider à alléger un tant soit peu les souffrances des populations », a argué Me Rodrigue Edasso Bayala.
Après Didyr, les membres de l’IDL se sont déportés dans la commune voisine de Godyr pour réitérer le même geste de soutien au CSPS. Là aussi, la mobilisation était importante pour accueillir les heureux donateurs. A Didyr comme à Godyr, les populations ont témoigné leur gratitude à l’association pour son  inestimable soutien et souhaité beaucoup de succès dans ses entreprises.
Karim BADOLO

sidwaya.bf