Doua de l’an 1 de Salifou Diallo: Prières pour le repos de son âme

52

Le Doua de l’an 1  de l’ex-président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo, a eu lieu  le dimanche 19  août  2018, à Ouahigouya,  à son domicile au secteur n° 10. Recueillements sur sa tombe et discours ont meublé cette journée d’hommage.

19  août  2017 – 19  août 2018. Cela fait  un an que le président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo, est décédé à Paris,  à l’âge de 60 ans. Comme il est de coutume dans  la famille du disparu, chaque année après le décès d’un membre, un doua est organisé afin de prier pour le repos de l’âme du défunt.
C’est  pour respecter  cette tradition que la prière consacrée à Salifou Diallo s’est tenue,  le dimanche 19 août 2018 à Ouahigouya, à son  domicile,  sis au secteur n° 10.  A  cette cérémonie religieuse, d’illustres personnalités ont été aux cotés de la famille du disparu,  pour leur témoigner une fois de plus leur solidarité et aussi prier pour le repos de l’âme de l’expatron du parlement burkinabè.
Parmi ces personnalités  figuraient  le Premier  ministre,  Paul Kaba Thiéba, le président de  l’Assemblée  nationale,  Alassane Bala Sakandé, des  députés, des membres du gouvernement et du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) et  une  délégation venue du Niger. Les grands imams présents  pour la célébration du  doua ont dirigé la prière et la lecture du Coran.  Ils ont également imploré Allah, le miséricordieux afin qu’il accueille Salifou Diallo  dans son royaume  éternel. Des témoignages recueillis de part et d’autre, on retient que « Gorba » aurait connu une vie active et pleinement dévouée au développement du Burkina Faso.
Le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé,  a rendu un « vibrant »  hommage à  son prédécesseur. Il a également  présenté ses  sincères condoléances  à la famille du défunt. « Ce n’est pas le fait de venir au doua qui importe le plus, on sait que Salifou était très généreux. Nous savons qu’il a laissé des orphelins et une veuve », a-t-il rappelé. Et d’ajouter  que  même si le défunt a laissé une richesse, un orphelin, est un orphelin ; de même que la veuve. Alassane Bala Sakandé  a souhaité que   les uns et les autres songent  à ces orphelins. 
En marge de ce rituel religieux, le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, a rendu une visite à la mère et à la famille de feu Salifou Diallo.

Une chanson  d’hommage  à Salifou Diallo

Plusieurs évènements ont marqué la  commémoration  du premier anniversaire de « l’homme d’Etat et le visionnaire ». En effet, le samedi 18 août, les militants de la section provinciale   du MPP Yatenga, ont tenu   une conférence  publique. A cette occasion, des témoignages sur la combativité, le courage, l’amour pour sa  patrie et le travail bien fait, et la détermination de Gorba  ont  été abordés par les conférenciers.
Le collectif des artistes  de Ouahigouya a également dédié une chanson  d’hommage  à Salifou Diallo.
La soirée a été  précédée d’une nuit d’hommage.

Ibrahim ZAMPALIGRE

sidwaya.bf