Dori : L’Union fraternelle des croyants fête son jubilé d’or

43
Dori : L’Union fraternelle des croyants fête son jubilé d’or

Du 18 au 20 octobre 2019, l’Union fraternelle des croyants de Dori (UFC-Dori) commémore ses 50 ans d’existence, à travers une série d’activités. Les festivités ont été lancées ce vendredi 18 octobre par un doua à la grande mosquée de Dori.

Il est 13h30 ce vendredi 18 octobre 2019. Peu après la prière, la cour de la grande mosquée de Dori accueille des hommes pas comme d’habitude : des chrétiens. En effet, les chrétiens et les musulmans de cette ville mènent ensemble, depuis 1969, des activités pour promouvoir la fraternité et le vivre-ensemble, à travers l’Union fraternelle des croyants (UFC). Aujourd’hui, l’organisation a 50 ans, et cet anniversaire sera marqué par 72 heures d’activités.

Le doua à la grande mosquée, qui a lancé la série d’activités de ce jubilé d’or, a été marqué par des prières dites par les musulmans et ensuite par les chrétiens. Ils ont ensemble prié pour la paix, la cohésion sociale, le vivre-ensemble, la santé et la longévité.


Selon Mgr Laurent Dabiré, évêque de Dori, l’UFC est une organisation interconfessionnelle qui a pour but de rassembler tous les croyants, toutes les communautés, dans l’unicité divine. Il affirme que ce vendredi, l’UFC fait mémoire de tout le chemin parcouru et rend grâce à Dieu qui a pu rassembler les hommes de diverses religions pour dialoguer, travailler ensemble pour le développement et la culture de la paix. Il note également que cela fait 50 ans que l’UFC-Dori impacte la région du Sahel en termes de sensibilisation, de formations, d’activités de lutte contre la pauvreté.

Selon l’évêque, l’UFC-Dori a démontré que le vivre-ensemble dans le respect mutuel est une ressource qui peut développer la communauté ; et le Burkina Faso en a actuellement besoin.

Quant au grand imam de Dori, il a déclaré que c’est une fierté pour les musulmans d’accueillir les chrétiens ce vendredi à la grande mosquée, dans un esprit de cohésion, de fraternité et de culture de la paix. « C’est facile de développer s’il y a l’entente. L’UFC-Dori est debout parce que les gens s’aiment. Que Dieu donne la force et la longévité à l’UFC-Dori et à tous les habitants de la région du Sahel et du Burkina Faso entier » a-t-il conclu.


Après la mosquée, cet esprit de cohésion s’est traduit également sur le terrain de l’UFC-Dori, à travers un match de football.

Une conférence publique et le baptême du rond-point situé en face de la cathédrale de Dori en hommage aux pères-fondateurs de l’UFC vont marquer la journée du samedi 19 octobre. Et le dimanche, une messe d’anniversaire sera dite à l’église cathédrale de Dori.

Daoula Bagnon

Correspondant Dori

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici