Disparition de DJ Arafat : Des politiques burkinabè lui rendent hommage

98
Disparition de DJ Arafat : Des politiques burkinabè lui rendent hommage

L’artiste musicien ivoirien DJ Arafat est décédé le 12 août 2019 des suites d’un accident de la circulation à Abidjan, à l’âge de 33 ans. A l’annonce de la disparition du roi du « coupé-décalé », plusieurs personnalités dont des politiques burkinabè lui ont rendu un vibrant hommage. Lefaso.net vous présente quelques réactions vues sur les réseaux sociaux.

La disparition du roi du « coupé décalé » a suscité de vives émotions auprès de nombreuses personnes. Il reçoit depuis l’annonce de son décès des hommages de plusieurs personnalités dont des politiques burkinabè.

Pour le patron de la diplomatie du pays des hommes intègres, Alpha Barry, la nouvelle de sa mort attriste tout le monde particulièrement les mélomanes de sa musique. Sur sa page Facebook, l’ancien journaliste a présenté ses condoléances à ses proches. Il dit prier pour le repos de son âme. Au Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), le président Eddie Komboigo a quant à lui estimé que l’Afrique vient de perdre une icône.

L’homme politique a présenté également ses condoléances à sa famille biologique, à ses fans et au peuple ivoirien. Du côté du chef de file de l’opposition burkinabè, Zéphirin Diabré, c’est aussi de la tristesse.

Pour le président de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), l’artiste a bouleversé l’art musical dans son pays et au-delà par son originalité et sa créativité. « C’est une grande perte pour la musique africaine et pour le genre coupé-decalé », a-t-il posté sur sa page officielle.

En Côte d’Ivoire, l’on s’active pour rendre un dernier vibrant hommage « au commandant Zabra » ou encore au « Daishi ». En attendant, nous vous proposons son dernier single intitulé « Moto moto ».

Dimitri Ouédraogo

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici