Développement durable : L’Union européenne lance le Programme population 2018-2021

242

Développement durable : L’Union européenne lance le Programme population 2018-2021

L’Institut supérieur des sciences de la population (ISSP) organise un colloque sur le thème : « Population et développement au Burkina Faso : quels leviers et quelles actions ? » Au cours de la cérémonie d’ouverture, l’Union européenne (UE) a lancé officiellement le Programme population 2018-2021.

Selon madame le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Hadizatou Rosine Coulibaly, la signature de ce programme est intervenue le 23 février 2018 avec un coût global de 26,3 millions d’euros soit 17,3 milliards de francs CFA. « Il a pour objectif général de renforcer la capacité de l’Etat à mieux connaître et maîtriser les dynamiques de sa population, pour accompagner les politiques de développement en vue d’un développement durable », a-t-elle déclaré.

Développement durable : L’Union européenne lance le Programme population 2018-2021
Hadizatou Rosine Coulibaly, ministre de l’économie et des finances

De manière spécifique, le programme vise à :

 Renforcer l’offre et la demande des services d’Etat civil et de planification familiale au niveau des Centres de santé et de promotion sociale (CSPS) et des communes, notamment en milieu scolaire ;
 Renforcer les capacités nationales de pilotage et la coordination de la gestion de l’état civil ;
 Contribuer à la prise de conscience des effets de la démographie sur la planification des politiques publiques.

Afin de mener à bien cette mission, l’ISSP a été choisi pour piloter le sous-programme « Renforcement des capacités, production et diffusion de connaissances sur la population burkinabè ». A en croire le directeur général de l’ISSP, Maître de conférences en démographie, Dr Jean-François Kobiané, ce volet va nécessiter « une très forte collaboration avec les divers acteurs aussi étatiques que de la société civile ».

Les avantages du programme

Développement durable : L’Union européenne lance le Programme population 2018-2021
Chef de la délégation de l’UE au Burkia, Jean Lamy

Selon Hadizatou Rosine Coulibaly, cette initiative est en cohérence avec les engagements internationaux comme l’agenda 2030 sur le développement durable des Nations unies, l’agenda 2063 de l’Union africaine et les orientations nationales du Plan national de développement économique et social (PNDES), de même que la politique nationale de population.

Pour le chef de la délégation de l’Union européenne au Burkina Faso, Jean Lamy, l’objectif de sa structure est clair :
 Renforcer les points permettant à la recherche d’alimenter les politiques publiques ;
 Définir les stratégies innovantes et mieux comprendre les mécanismes comportementaux pour permettre un grand impact de ces mêmes politiques auprès des populations.
C’est pourquoi, il estime que les politiques publiques doivent permettre d’améliorer davantage la santé de la mère et de l’enfant en prévoyant l’accès à des services de planification familiale de qualité.

Développement durable : L’Union européenne lance le Programme population 2018-2021
DG de l’ISSP, Dr Jean-François Kobiané

Le colloque sur la population et le développement au Burkina qui réunit plusieurs acteurs, a trois panels à savoir :
 Modernisation et généralisation de l’état civil au Burkina Faso : états des lieux, acteurs et stratégies
 Autonomisation des femmes et dividende démographie : quels mécanismes ?
 Population et bien-être des enfants : santé, éducation.

Les conclusions des échanges visent à favoriser l’appropriation du programme par les parties prenantes. « En effet, cette initiative a un caractère transversal et exige une participation active de tous. Je ne doute pas qu’elle va bénéficier de la collaboration et du soutien des secteurs concernés », a souligné madame le ministre.

Cryspin Masneang Laoundiki
LeFaso.net

Lefaso.net