Deux gendarmes « Lacrew » chantent

208

Deux gendarmes ont mis à la disposition du public un nouvel album baptisé « Il fait noir ». Un concert dédicace a été organisé le 16 novembre 2017 pour présenter leur toute première œuvre.

Kusiele Herve Somda et Metomam Kevin Somé, gendarmes de profession, ont fait sortir la musique qui sommeillait en eux. Leur musique, porteuse de message, est chantée à travers le style HIP HOP. Ce premier album est chanté en langue dagara et français.

A travers cette oeuvre, les deux gendarmes, tous Adjudants, entendent apporter leur pierre pour la construction d’un modèle de société rêvé. Quatre titres composent l’album et traduisent les fléaux que de la société et dans le monde entier,  ont indiqué Lacrew. Des textes sensibilisateurs sont donnés. Pour les artistes, c’est un prolongement du métier de gendarme.

 « Prends la parole », « Bomza » et « Il était une fois » sont les titres qui composent l’album dont le titre phare  est Terminator.

Pour la petite histoire, les deux chanteurs se sont rencontrés au cours de leur formation d’élèves sous-officiers en 2005 à Bobo-Dioulasso. Ils ont décidé de mettre en commun leur talent d’artistes musiciens pour sensibiliser tous les âges. Apres huit longues années en 2016, une autorisation de production de l’Etat-Major Général des Armées leur a permis de sortir ce premier album baptisé,  «  Il fait noir ».

Pourquoi Lacrew ? Les gendarmes musiciens expliquent : « Lacrew signifie la base. C’est un personnage qui vient de commencer. Il n’est pas vraiment vu comme quelqu’un d’assez important. Il est là pour les corvées. Nous adoptons cette position de faible pour pouvoir dire les choses avec les faibles. Ce qui n’est pas normal ».

Irmine KINDA

Burkina24

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Burkina24.com