Des jihadistes présents au Bénin, au Togo et au Ghana, selon les services burkinabè

116

Les services de renseignements burkinabè, se basant sur des écoutes téléphoniques, ont alerté les pays voisins sur le fait que plusieurs jihadistes ont quitté l’Est du pays pour se réfugier au Bénin, au Togo et au Ghana.

Alors que leurs forces armées mènent, depuis début mars, une vaste opération antiterroriste dans l’est du pays, les autorités du Burkina ont alerté leurs voisins sur le risque de voir ces jihadistes présumés se replier sur leur territoire.

Jeune Afrique