Démission au CDP/Houet : Moussa Héma rejoint le NTD

232

L’ancien maire de l’arrondissement n°7 de Bobo-Dioulasso, Moussa Héma a rendu son tablier au sein du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), le jeudi 3 mars 2016. Il rejoint les rangs du Nouveau temps pour la démocratie (NTD). La cérémonie officielle de son adhésion à son nouveau parti a eu lieu le samedi 5 mars 2016 à Bobo-Dioulasso.

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) vient de perdre un militant de poids à Bobo-Dioulasso, précisément dans l’arrondissement n°7. Il s’agit de Moussa Héma, l’ancien maire d’arrondissement, qui vient de rejoindre le Nouveau temps pour la démocratie (NTD), parti membre de la majorité présidentielle. C’était le samedi 5 mars 2016 à Bobo-Dioulasso.

Pour le Président de la cérémonie, Souleymane Soulama, par ailleurs ministre des transports, le parti vient d’avoir un adhérent de taille. « C’est une démission de taille, surtout que nous savons sa force de frappe à l’arrondissement 7. Et la preuve s’est dévoilée à la rencontre de ce soir », a-t-il dit.

Moussa Héma justifie sa démission pour convenance personnelle. « J’ai réfléchi et j’ai dit il y a longtemps que je suis au CDP. Il faut que je quitte pour tenter ma chance ailleurs, et on reste toujours amis », a-t-il ajouté.

Moussa Héma a indiqué que son projet est d’aller à la conquête de Bobo-Dioulasso et de ses villages environnants afin de faire le plein de conseillers municipaux au profit du NTD lors des municipales qui s’annoncent.

Quant au débat sur l’inéligibilité des personnes qui ont la modification de l’article 37 de la Constitution, qui limite à deux le nombre consécutif de mandats présidentiels, Souleymane Soulama a donné son point de vue.

« Le code est clair, dit-il. Ceux qui ont été sanctionnés, on les a sanctionnés. Je pense que le code n’a pas dit de descendre jusqu’au niveau local pour sanctionner. Ce n’est pas ce qui est dit. Ceux qui ont été sanctionnés, ont été sanctionnés et c’est clair ».

Sidiki TRAORE

Correspondant Burkina 24 à Bobo-Dioulasso

Burkina24.com