Dédougou : L’Ocades Caritas lance la phase 2019-2023 du Programme de développement intégré (PDI)

20
Dédougou : L’Ocades Caritas lance la phase 2019-2023 du Programme de développement intégré (PDI)

Ce mardi 12 mars 2019, dans la grande salle du Centre Benkagni de Dédougou, s’est tenu l’atelier de lancement de la phase 2019-2023 du Programme de développement intégré (PDI). Outre les autorités administratives et communales, les participants sont venus des communes de Dédougou et de Tchériba. La rencontre a également connu la présence des services techniques et des directeurs provinciaux de l’agriculture, de l’élevage, de l’environnement, de l’éducation, de l’eau. Le PDI prévoit des investissements d’environ 1 milliard 200 millions de F CFA pour les communes de Dédougou et de Tchériba.

Le Programme de développement intégré (PDI) est financé par l’ONG luxembourgeoise Chrétiens pour le Sahel (CPS) et la Coopération luxembourgeoise. Il est porté par l’Ocades Caritas Dédougou qui l’exécute depuis 2004. Pour rappel, les phases précédentes ont pris en compte, dans la région de la Boucle du Mouhoun, les provinces du Sourou, du Nayala, des Balé et du Mouhoun. Dans la région des Hauts-Bassins, seule la province du Tuy a été concernée. La période 2019-2023 marque la sixième phase du programme.

L’atelier de lancement a connu la participation des autorités administratives, des services techniques et des bénéficiaires eux-mêmes. C’est Adama Savadogo, intérimaire à la préfecture de Dédougou, qui a ouvert l’atelier en présence du secrétaire exécutif de l’Ocades, l’abbé André Toé, et de Galboni Alimata Sangaré, représentante du maire de la commune de Dédougou. Cette dernière a d’abord souhaité la bienvenue aux participants, avant d’inviter les bénéficiaires à s’approprier le programme pour sa réussite dans les différentes localités retenues. Pour le premier responsable de l’Ocades Dédougou, l’abbé André Toé, « avec le PDI, c’est une aventure de développement ». Il n’a pas manqué de remercier les acteurs qui ont rendu possibles les phases antérieures.

Après ces allocutions, Dieudonné Sanou, coordonnateur du PDI, a exposé les indicateurs qui ont permis d’identifier les secteurs d’intervention et les activités qui seront menées. M. Sanou a alors expliqué à l’assistance les domaines d’intervention de cette phase du programme. Ainsi, le secteur agricole est retenu avec pour objectif de créer des coopératives et d’appuyer les agriculteurs pour une agriculture écologique sans utilisation d’engrais chimiques. Avec le PDI, l’activité pastorale prisée par les ménages sera mieux organisée.

Aussi, le secteur de l’environnement sera accompagné pour que les populations s’adaptent au changement climatique en organisant des reboisements. Sur la question de l’assainissement et de l’eau, des forages, des pompes et des latrines familiales seront réalisées. Selon M. Sanou, les volets éducation et formation professionnelle ne sont pas en reste dans l’exécution du PDI. Le coordonnateur confie que ce sont environ 600 millions de F CFA qui seront investis dans les communes de Dédougou et de Thériba pour cette phase 2019-2023 du PDI.

Les participants ont posé des inquiétudes et des questions. Aussi, plusieurs contributions et suggestions ont été faites par les participants à l’endroit de l’équipe dirigeante du programme. C’est ainsi qu’il a été précisé que les communes bénéficiaires auront des investissements à hauteur d’un milliard 193 millions de F CFA. Par ailleurs, les bénéficiaires devront contribuer avec une part de 3%, selon l’esprit du programme, pour bénéficier des réalisations.


Les échanges se sont poursuivis avec les bénéficiaires en langue dioula pour mieux les imprégner des exigences du programme afin d’aboutir à des conclusions consensuelles. Dans les deux communes bénéficiaires, ce sont cinq villages qui ont été identifiés pour l’exécution du projet. Les villages de Karo, Kounadia, Oulani, Paradé et Tionkuy sont sélectionnés dans la commune de Dédougou. Dans la commune de Tchériba, ce sont les villages de Ouézéla, Sirakélé, Tchériba, Tikan et Yeyon qui ont été retenus.

Après quatre heures d’échanges et de partage d’expérience, le coordonnateur du PDI a félicité les participants pour l’endurance et l’esprit de convivialité au cours de l’atelier. Il n’a pas manqué d’inviter les populations locales, les services techniques et les autorités communales à s’impliquer pour l’atteinte des objectifs du PDI, phase 2019-2023.

Pour clore l’atelier, la représentante du maire de Dédougou a félicité tout le monde et demandé aux bénéficiaires d’adhérer au programme en s’exécutant de leurs contributions pour que ces investissements contribuent au développement des deux communes sélectionnées.

Enfin, le secrétaire exécutif de l’OCADES Caritas Dédougou a clos les interventions par des mots de reconnaissance. Selon lui, pour le développement, il faut plusieurs mains. Il a conclu que ce programme n’appartient plus à l’Ocades seule, mais à tous.


D. LAWALI

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici