Décoration des blessés de l’insurrection populaire : Un citoyen écrit au Président du Faso

89

Décoration des blessés de l’insurrection populaire : Un citoyen écrit au Président du Faso

Lettre ouverte à Son Excellence monsieur le Président du Faso Excellence monsieur le président du Faso, nous venons par cette lettre solliciter votre soutien pour les blessés de l’insurrection qui n’ont pas encore bénéficié de la décoration. Excellence Monsieur le président, lors de la commémoration de l’An II de l’insurrection populaire lorsque vous nous receviez le 29 Octobre 2016 dans la salle de conférence de la présidence du Faso, vous manifestiez votre volonté de corriger ce retard en ces termes : « ce n’est pas politique, vous faites la liste de tous ceux qui ne sont pas encore décorés, vous amenez, nous allons les décorer ». Malheureusement, il reste encore des blessés de l’insurrection qui n’ont pas encore été décorés.

Décoration des blessés de l’insurrection populaire : Un citoyen écrit au Président du Faso
Daouda OUERDRAGO1

Excellence monsieur le président du Faso, depuis ce temps et depuis deux (2) ans, nos différentes approches avec le Président de l’Association des Blessé (es) de l’Insurrection Populaire (ABIP), le ministère de la femme et de la solidarité nationale, le Haut Conseil pour la Réconciliation et l’Unité Nationale (HCRUN), le Médiateur du Faso sont restées vaines. Aucune de ces structures n’a donné de suites favorables à nos demandes d’audience. C’est pourquoi nous nous soumettons à vos pouvoirs afin d’obtenir notre décoration à partir du moment où nous possédons des certificats médicaux dûment signés.

Excellence monsieur le Président du Faso, nous ne saurions terminer nos propos sans vous souhaiter plein succès dans la lutte contre le terrorisme qui constitue une véritable gangrène à l’exercice de votre mandat.

Ampliation
HCRUN
ABIP

Lefaso.net