Dédicace d’album : Brigitte Houinyè Somé chante pour la gloire de Dieu

624

Dédicace d’album : Brigitte Houinyè Somé chante pour la gloire de Dieu

Entre Brigitte Somé et la musique, c’est toute une histoire. En effet, c’est dans les années 2001-2002 que la musique se révèlera à notre artiste. Alors, l’artiste musicienne mettra tout en œuvre pour vivre sa passion en intégrant la chorale du centre international d’évangélisation, et va par la suite ériger un groupe musical dont elle est aujourd’hui la responsable depuis son retour de la côte d’ivoire en 2004. Passionnée et amoureuse de la musique d’inspiration religieuse, Brigitte Somé va continuer à travailler avec acharnement pour mettre un album sur le marché discographique.

Dédicace d’album : Brigitte Houinyè Somé chante pour la gloire de DieuC’est désormais chose faite car la dédicace du tout nouvel album de Brigitte baptisé « Tout est accompli », chanté en dagara et français a eu lieu dans la nuit de samedi dernier. Une dédicace suivie d’un concert sur l’esplanade de l’église centrale de Gaoua. Composé de dix titres dont entre autres « Christa ina nan, Qui est comme notre Dieu, Gloire à Dieu » alterne louange et adoration dans les styles musicaux très variés tels que le slow, le zouk, le reggae, la musique d’ambiance et la musique d’inspiration traditionnelle. Selon la chanteuse, cette variété de rythme s’explique par le fait que tous n’ont pas le même goût en matière de genre musical. « Par cet album, je veux toucher le maximum de personnes à travers cette variété  ». Pour Auguste Da, arrangeur de l’étoile montante de la musique chrétienne burkinabè, c’est la conviction et la foi qui ont permis la réalisation de ce chef d’œuvre, car dit- il, « Nous avons rencontré d’énormes difficultés, mais nous avons tenu ».
Après cette étape, l’artiste veut rompre avec la solitude en s’entourant d’un groupe de musiciens pour l’accompagner dans ses prestations qu’elle veut « live », et compte entreprendre des tournées dans les quatre provinces de la région du sud-ouest, avant d’entamer une vaste campagne de promotion sur toute l’étendue du territoire. Enregistré au studio sorviel à Gaoua, l’album coûte 2000f.

Dalou Mathieu Da correspondant régional
Lefaso.net

Lefaso.net