Crise humanitaire au Burkina : « Les Ouagalais vivent dans une insouciance totale », regrette le cardinal Philippe Ouédraogo

77
Crise humanitaire au Burkina : « Les Ouagalais vivent dans une insouciance totale », regrette le cardinal Philippe Ouédraogo

Les fidèles catholiques de l’archidiocèse de Ouagadougou sont en pèlerinage au sanctuaire notre dame de Yagma, ce dimanche 10 novembre 2019.

Plusieurs centaines de chrétiens ont fait le déplacement, pour communier avec les personnes en situation de déplacés internes, les victimes des différentes attaques terroristes et toutes personnes souffrantes. C’est l’ordinaire de l’église famille de Ouagadougou, le cardinal Philippe Ouedraogo qui préside à cette célébration au milieu de plusieurs autres évêques et prêtres.

Abordant la crise humanitaire qui sévit au Burkina Faso, le cardinal Philippe Ouedraogo dans son homélie a invité tous les Burkinabè à une conscience collective pour sauver le Burkina Faso.

Son regret, c’est que malgré cette crise humanitaire de grande échelle, dit-il : » on a l’impression que les ouagalais sont dans une insouciance à l’égard des déplacés internes. (…), Ils mangent, ils boivent et ils dansent dans une insouciance totale ».

Pour le cardinal Philippe, depuis le début des attaques terroristes, nombreux sont les burkinabè qui n’ont pas pu cultiver, ni récolter et qui vivent dans des conditions d’extrême pauvreté. Une crise humanitaire de grande envergure qui doit appeler la conscience collective.

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici