Crise humanitaire au Burkina : La commune de Aribinda lance un SOS

50
Crise humanitaire au Burkina : La commune de Aribinda lance un SOS

Dans la lettre ci-après, le maire de la commune d’Arbinda, Boureima Werem, lance un SOS à tout partenaire ou organisation humanitaire pour venir en aide aux huit mille quinze personnes qui ont trouvé refuge à Gasseliki et Arbinda.

Demande d’aide alimentaire d’urgence Messieurs les représentants

La Commune de Arbinda a connu ces derniers temps une insécurité grandissante. Cette situation a provoqué un déplacement massif des populations autour de deux sites dans la commune à savoir Arbinda centre et le village de Gasséliki.

Les aides alimentaires qui soit parvenus à la commune n’ont pu être acheminés aux déplacés de Gasséliki pour cause d’insécurité et de l’état de la route reliant Anbinda audit village.

A ce jour, le village de Gasséliki a accueilli treize (13) villages relevant de la commune. Les conseils villageois de développement et les conseillers des différents villages ont été mis à profit pour le recensement des déplacés qui se chiffrent à huit mille quinze (8 015) personnes dont quatre mille cent soixante-sept (4167) femmes, mille huit cent quarante-cinq (1845) enfants et deux mille trois (2 003) hommes. Il faut noter que ces déplacés ont été accueilli par la population hôte (4 914).

Certains déplacés sont logés dans des familles d’accueil et d’autres dans les différentes écoles du village. Aucun n’accompagnement n’a été reçu jusqu’à ce jour pour les loger décemment.

Il faut aussi souligner qu’au cours de ces différents déplacements les populations n’ont pas pu emporter de quoi survivre. Le peu de céréales qu’ils ont laissé dernière eux a été incendié ou pillé par les hommes armés à tel point qu’ils n’arrivent pas à subvenir à leurs besoins alimentaires et nutritionnels.

A la date du 14 novembre 2019, la population a de nouveau été attaquée occasionnant leur déplacement dans le village de Foubé (village frontalier avec la commune de Barsalgho).

A cet effet. nous lançons une demande d’aide alimentaire d’urgence aux différents partenaires et organisations humanitaires pour soulager la souffrance de ces déplacés et éviter une crise humanitaire.

Sachant votre engagement pour la cause des populations en situation de difficile, je sais compter sur votre bonne volonté à venir en aide à ces déplacés.

Veuillez croire messieurs les représentants, l’expression de ma franche collaboration.

Le maire

Boureima Werem

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici