Crise au ministère de l’Économie : le coup de gueule de l’artiste musicien Oskimo

41

Crise au ministère de l’Économie : le coup de gueule de l’artiste musicien Oskimo

Dans un langage franc comme il sait bien le faire, « le rasta » Oskimo, bien connu pour sa lutte contre la consommation de la drogue avec son « Oskimo tour », n’est pas passé par quatre chemins pour fustiger le mode de lutte de la Coordination des syndicats du MINEFID. Pour lui, ces derniers doivent mettre « beaucoup d’eau dans leur vin » pour que le pays puisse avancer.

« Nous comprenons leurs revendications, c’est normal car tout travailleur a besoin de revendiquer. Mais aujourd’hui, nous traversons une période difficile », a-t-il souligné. Cela pour faire référence à l’insécurité et à la crise alimentaire que subit le pays des Hommes intègres. Il est donc inadmissible que ces grévistes bloquent tout, depuis près d’un mois maintenant.

Il invite l’Etat à prendre ses responsabilités, parce qu’il ne comprend pas « le deal » qu’il y a avec ces syndicats. Comme les négociations trainent et que les grévistes campent sur leurs positions, il propose à l’Etat de faire une liste de ceux qui sont en grève et qui ne veulent pas comprendre, pour les mettre de côté. Ensuite, réquisitionner ceux qui sont partis à la retraite en 2017 et ceux qui doivent partir à la retraite en 2018, pour travailler, en attendant de procéder à un recrutement et former d’autres personnes.

Tout en invitant le gouvernement à respecter ses engagements qu’il signe avec les partenaires sociaux, il invite les syndicats à avoir de la patience. Merci de visionner le résumé du coup de gueule du reggae-maker dans cette vidéo.

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Lefaso.net