Covid-19 : Le haut conseil des transporteurs sensibilise des chauffeurs routiers

62

Le haut conseil des transporteurs du Burkina en période lutte contre le Coronavirus a entrepris une campagne d’éducation sanitaire et de prévention du Covid-19 au profit des chauffeurs routiers le 9 avril 2020. « La campagne lancée symboliquement à Ouagar-inter devra s’étendre au niveau de l’ensemble des postes de péages, des ports secs et des postes de contrôle du Burkina-Faso afin de protéger les chauffeurs routiers contre le Covid-19 », a fait savoir Amadouba Ouattara, premier vice-président du Haut conseil des transporteurs du Burkina

« La campagne d’éducation sanitaire et de prévention du Covid-19 au profit des chauffeurs s’inscrit dans une dynamique de lutte aux cotés des autorités gouvernementales  qui du reste ont pris des mesures pour empêcher la propagation de la maladie au Burkina Faso», a annoncé d’entame Amadouba Ouattara. La campagne vise essentiellement les chauffeurs routiers car, «  ils sont très exposés du fait de leur mobilité en période de pandémie. Eux qui partent d’un pays à un autre, il est plus que nécessaire de les outiller en termes de connaissances sur la pandémie, ses modes de contamination et comment s’en préserver », a fait savoir le premier vice-président du Haut conseil des transporteurs.

Le haut conseil des transporteurs a mené une campagne de sensibilisation des chauffeurs…

Pour ce faire, les membres du haut conseil des transporteurs en collaboration avec l’Association d’assistance pour les maladies infectieuses a mené au niveau de Ouagar-inter et du poste de péage de l’Est de la capitale Ouagadougou des sensibilisations et distribuer individuellement aux chauffeurs routiers du matériel de protection composé de bavettes, de gel hydro alcooliques et de gants. Selon le coordonnateur national de l’Association d’assistance pour les maladies infectieuses Abdoul Aziz Ouédraogo, « le geste du Haut conseil des transporteurs est salutaire. Je leur remercie vraiment d’avoir eu l’initiative de toucher à cette cible que sont les chauffeurs routiers qui demeurent très exposés du fait de leur mobilité dans le cadre de l’approvisionnement du fret », a-t-il soutenu.

Les chauffeurs routiers ont été sensibles à cette action en leur faveur. Amado Ouédraogo en partance vers le Bénin a réitéré ses remerciements à l’endroit des initiateurs de cette sensibilisation en leur faveur et souhaité vivement à ce que la santé revienne au Burkina Faso.

Amadouba Ouattara, 1er vice-président du haut conseil des transporteurs

Cette campagne en faveur des chauffeurs routiers du Burkina va durer au total deux semaines à en croire le premier vice-président du Haut conseil des transporteurs du Burkina. Pour ce qui est du coût total de l’activité, les généreux initiateurs de cette campagne ont laissé entendre par la voix de Amadouba Ouattara : « ce qui compte, c’est de sauver des vies et non la somme mise en place pour sauver des vies ».

Hamadou Ouédraogo
Minute.bf

Source : Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici