Coupe du monde U-17 2019 : Le Brésil remporte le trophée à domicile

47
Coupe du monde U-17 2019 : Le Brésil remporte le trophée à domicile

La Coupe du monde des moins de 17 ans, Brésil 2019, s’est achevée ce dimanche 17 novembre par la victoire du pays hôte. La Seleção a décroché sa quatrième couronne U-17 en battant en finale le Mexique à l’Estadio Bezerrao de Brasilia, par le score de 2 buts à 1. Les Brésiliens, dont le dernier sacre remontait à 2003, ne sont plus qu’à un titre du record du Nigeria. La Seleção est la deuxième nation à remporter la compétition à domicile, après le Mexique, il y a huit ans.

Cette finale a vu l’ailier brésilien Lazaro joué encore les sauveurs. En demi-finale, il avait scellé le retour en force des siens face à la France en inscrivant le but de la victoire à la 89e minute. En finale, le Brésil s’est trouvé mené à la 66e minute, quand Bryan Gonzalez a battu le vainqueur du Gant d’Or Adidas, Mattheus Donelli, d’une superbe tête. Kaio Jorge a égalisé sur penalty 18 minutes plus tard, avant que Lazaro ne fasse la décision d’une volée à la troisième minute du temps additionnel.

Dans le match pour la troisième place, la France a damé le pion aux Pays-Bas par le score de 3 à 1, avec un triplé d’Arnaud Kalimuendo-Muinga. Les deux équipes ont bénéficié du retour de leur capitaine, tous deux absents de la demi-finale. Kenneth Taylor, le maître à jouer oranje, a servi à Mohamed Taabouni pour l’ouverture du score. Son homologue français a riposté sept minutes plus tard par une passe en profondeur qui a conduit au premier but de Kalimuendo-Muinga. L’attaquant du Paris Saint-Germain a refait parler la poudre à deux reprises en deuxième période pour offrir le bronze aux Bleuets.

Pour les 52 matches, on retiendra qu’il y a eu 177 buts marqués, soit une moyenne de 3,4 buts par matchs. La palme de meilleur buteur revient au Néerlandais Sontje Hansen avec 6 buts, suivi du Français Nathanaël Mbuku et du Brésilien Kaio Jorge avec 5 buts chacun. Le prix de meilleur joueur de la compétition a été remporté par le Brésilien Veron ; son compatriote Matheus Donnelli a été désigné meilleur gardien de la compétition. Le prix fair-play de la FIFA est revenu à l’Equateur.

Côté africain, cette épopée 2019 au pays de la Samba ne restera pas dans les mémoires. En effet, habituées à jouer les premiers rôles dans cette catégorie avec les victoires finales du Nigéria et du Ghana, les équipes africaines ont disparu du tableau après les 1/8es de finale. Pourtant, trois pays africains sur les quatre représentants avaient passé le premier. Mais hélas, opposés à l’Espagne, les Lionceaux du Sénégal ont été écartés de la compétition sur le score de 2 à 1. L’Angola et le Nigeria subiront la même loi de leur adversaire avec respectivement une défaite 1 à 0 devant le Japon pour l’Angola et 3 à 1 pour le Nigéria face au Pays-Bas.

Juste Ephrem ZIO

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici