Coupe du Faso Dames : Les Colombes de l’USFA remportent enfin une édition

86
Coupe du Faso Dames : Les Colombes de l’USFA remportent enfin une édition

Les filles de l’USFA ont remporté ce vendredi 24 mai 2019 la cinquième édition de la Coupe du Faso dames en battant l’AS Tigresses de Bobo-Dioulasso par quatre buts à zéro (0-4). L’épouse du président du Faso, Sika Kaboré, a assisté à ce premier sacre de l’USFA dans cette compétition.

Dans leur palmarès, il leur manquait ce trophée. Mais c’est désormais acquis pour les filles de l’US Forces armées qui ont disposé cet après midi, devant un parterre d’invités et d’amoureux du ballon rond, de leurs adversaires venues de Bobo-Dioulasso.


Les Colombes de l’USFA, gonflées à bloc, ont, dès l’entame du match, pris les choses à leur compte. A l’attaque, le duo infernal, Juliette Nana-Gbougou Stéphane, lance les assauts à répétition. Dans cet exercice, elles sont appuyées sur l’aile gauche par Balkissa Sawadogo, au milieu, Zoéyandé Sawadogo se chargeait de leur apporter les balles. A la défense, l’intraitable Bilkissa Simporé veillait au grain. La balle ne doit pas être laissée à l’adversaire. Les filles y veillent.


Face à elles, une équipe désemparée. Les Bobolaises ne savaient pas tenir leurs différents rôles. La bataille du milieu a été vite perdue. Si bien que tout le monde défend et tout le monde attaque. Ce désordre n’a fait que profiter à l’adversaire qui déroule sans difficultés son jeu. A la 8e minute, la patronne du milieu, Zoéyandé Sawadogo, profite d’une faute commise à quelques encablures de la surface de réparation adverse pour ouvrir le score. Le bal des buts était désormais ouvert.


A la 13e minute, Juliette Nana aggrave le score en reprenant une balle de la tête. Les calculs deviennent dès lors compliqués pour les Bobolaises qui, en défendant ensemble, parviennent à limiter la casse dans cette première partie à sens unique.

A la reprise, Gbougou Stéphani surprend les vis-à-vis dès la 46e minute et inscrit le but du break. A trois à zéro, la messe était presque dite. Une dizaine de minutes après, la défense de l’AS Tigresses commet une faute de main dans la surface de réparation. Yasmine Koanda, qui venait d’être lancée sur l’aire de jeu, se charge de clouer au pilori l’équipe bobolaise. « Quatre à zéro, c’est trop pour une finale », soupire un confrère. Mais le niveau des Bobolaises était visiblement inférieur à celui des Ouagalaises. Le score restera ainsi jusqu’à la fin du match.


Les récompenses

L’équipe victorieuse est repartie avec le trophée, des médailles d’or et la somme de 1,5 million de francs CFA. La finaliste malheureuse a reçu des médailles d’argent, la somme d’un million de francs CFA. Princesses et Lionnes du Houet, troisièmes et quatrièmes, ont reçu respectivement 750 mille et 500 mille francs CFA. Les meilleures joueuses de la saison seront distinguées le 19 juillet 2019 lors de la Nuit des récompenses.


Comme en 2016, l’épouse du chef de l’Etat, Sika Kaboré, a assisté à la finale, avec à ses côtés, l’épouse du président de l’Assemblée nationale, le président de la Fédération burkinabè de football, Sita Sangaré et de bien d’autres personnalités.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici