Coup de pédale du Président du Faso : Yacouba Yaméogo sur la haute marche

34

La traditionnelle course cycliste organisée chaque année par le Secrétariat permanent des Engagements nationaux et des programmes d’urgences est montée en grade cette année avec la dénomination « Coup de pédale du Président du Faso ». Pour cette nouvelle version, l’apothéose a eu lieu le dimanche 1er octobre 2017 sur l’Avenue Charles de Gaulle à Ouagadougou. 

« Le Cyclisme, c’est le vécu quotidien de millions de femmes et d’hommes qui enfourchent leurs vélos par les villes et les campagnes pour faire reculer la pauvreté ». Ce constat est de Boukaré Compaoré, Secrétaire permanent des Engagements nationaux et des programmes d’urgences. Et dit-il, c’est certainement par le tréfonds de ces valeurs que les équipes cyclistes du Burkina tirent leur combativité lors des compétitions inter-africaines et internationales.

Pour cette compétition dotée d’un prestigieux prix d’une valeur d’un million de F CFA pour le vainqueur, 35 clubs dont 122 coureurs étaient sur la ligne de départ le dimanche 1er octobre sur l’Avenue Charles de Gaulle. Ils avaient à extirper de leurs muscles, la force pour parcourir 4,400 km et ce, 18 fois. En somme, ce sont 79,200 km que les 122 coureurs devaient explorer.

Au terme de la course, c’est Yacouba Yaméogo de l’ASFA Yennéga qui s’impose. En plus du trophée remis par le Président du Faso Roch Kaboré, Yacouba Yaméogo repart avec 700.000 F CFA plus la prime d’une valeur d’un million de F CFA. Dixième trophée de sa carrière, Yacouba Yaméogo a bouclé la distance à parcourir en 1h 59 minutes 53 secondes.

La seconde place a été conquise par Daniel Kabré qui empoche 545.000 F CFA et la troisième place est revenue à Abdoulaye Sokondo qui reçoit 400.000 F CFA. En sus du trio de tête, le plus jeune coureur le mieux placé et le plus âgé le mieux placé parmi les 10 premiers dans la course ont été primés.

Le Président du Faso Roch Kaboré qui a présidé cette course cycliste, la première édition, a reconnu que le cyclisme « est le sport dans lequel le Burkina du Faso excelle ». Raison pour laquelle, dit-il, il a tenu à marquer sa présence en guise de soutien.

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

Burkina24.com