Concours des greffiers : Les candidats réclament le dépôt en ligne

74
Concours des greffiers : Les candidats réclament le dépôt en ligne

Les conditions d’organisation du concours des greffiers et secrétaires de greffes sont largement décriées par les candidats. L’unicité du centre et du guichet, et le problème de dépôt physique des dossiers de candidature, sont entre autres les griefs soulevés par ces postulants.

Ils sont des centaines de personnes venues des différentes régions du Burkina Faso, à envahir la cour d’appel de Ouagadougou, le mercredi 11 septembre 2019, pour le dépôt des dossiers de candidature au concours de greffiers et de secrétaires de greffe.

Les candidats au lieu de dépôt

Alignés en plusieurs rangs, d’environ 100 à 300m, l’accès au guichet unique relevait d’un véritable casse-tête chinois pour les candidats. Bousculades par- ci, coups de matraque de la sécurité par-là, sous un soleil ardent et brulant. Couchés sur les pagnes et assis sur les briques, ils affichaient tous la volonté de s’inscrire, en cet avant -dernier jour de dépôt. « Je ne peux pas dormir ici aujourd’hui », a laissé entendre un candidat dans le rang, qui dénonçait la lenteur de la réception.

Et un autre de se lamenter : « Pourquoi ils n’ont pas fait comme les autres concours ? » pour faire référence aux inscriptions en ligne. Car selon lui, ces problèmes de lenteur auraient été évitées si l’inscription était en ligne.

Rodrigue Ouédraogo,candidat venu déposé

« Je suis là depuis deux jours »

La lenteur des dépôts est dénoncée par tous les candidats. Même ont même passé des nuits blanches sur le site et sont toujours dans le rang, a indiqué Rodrigue Ouédraogo, un candidat pour le concours de greffier. « Il y a deux jours de cela que je suis là, mais je n’ai pas encore pu déposer », a-t-il déploré.

Pour résorber cette lenteur, dit-il, à défaut de la plateforme numérique, on peut ouvrir plusieurs guichets pour permettre au maximum de personnes de déposer avant la date limite.

Moustapha woba,préfère ranger ses dossiers

Des candidats qui abandonnent

S’il y a ceux qui espèrent toujours déposer malgré les difficultés, d’autres par contre préfèrent jeter l’éponge. L’espoir n’y est plus pour certains candidats. Après plusieurs jours dans les rangs sans succès, ils ont décidé de ranger leurs dossiers. « Je ne pourrai pas déposer », se désole Moustapha Woba, qui dénonce la négligence dans l’organisation des dépôts. Comme tous les autres candidats, il affiche son opposition au guichet unique qui, selon lui, est indiscutablement responsable de la lenteur.

En rappel, les dépôts de ces concours, ont commencé le 2 septembre et ont pris fin le 12 septembre 2019.

Serge Ika Ki (stagiaire)

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici