Compte rendu du Conseil des ministres du 31 mars 2017

297

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou,  le vendredi 31 mars 2017, en séance ordinaire, de  09 H 00 mn à 13 H 30 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, Président du Conseil des ministres. Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu une communication orale, procédé à des nominations, et autorisé des missions à l’étranger.

DELIBERATIONS

I.1. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE ET DE LA DECENTRALISATION

Le Conseil a adopté un rapport et examiné un projet de loi.

Le rapport est relatif à un décret portant ouverture de la campagne en vue des élections municipales partielles du 28 mai 2017.

L’adoption de ce décret permet de fixer la période légale de la campagne électorale du samedi 13 mai à zéro (00) heure au vendredi 26 mai 2017 à vingt-quatre (24) heures dans les zones concernées par les élections.

Le Projet de loi porte modification de la loi n° 055-2004/AN portant Code général des collectivités territoriales.

A la faveur des élections municipales antérieures, certaines collectivités territoriales ont rencontré des difficultés dans la mise en place et/ou le fonctionnement, entrainant ainsi la dissolution de leurs organes exécutifs.

Le projet de loi modificatif de la loi n° 055-2004/AN portant Code général des collectivités territoriales permettra aux collectivités de fonctionner en cas de dissolution ou de disfonctionnement de leurs organes.

Le Conseil a marqué son accord pour la transmission dudit projet de loi à l’Assemblée nationale.

I.2. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE, DES FINANCES ET DU DEVELOPPEMENT

Le Conseil a adopté un rapport relatif au Programme de financement « Burkina startups » du Fonds burkinabé de développement économique et social (FBDES).

Le Programme « Burkina startups » vise à promouvoir la création de PME/PMI innovantes par les jeunes. Il permettra ainsi de créer en 5 ans, cinq cents (500) entreprises nouvelles et dix mille (10 000) emplois stables.  

Le Conseil a instruit les ministres en charge du dossier de prendre les dispositions idoines pour la mise en œuvre réussie du Programme, de concert avec les acteurs concernés.

I.3. AU TITRE DU MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DE LA PROTECTION SOCIALE

Le Conseil a adopté un décret portant modalités d’évaluation de la performance des structures de l’Administration publique du Burkina Faso.

L’adoption de ce décret vise à améliorer l’efficacité des structures publiques et à renforcer leur productivité à travers un système d’évaluation de la performance desdites structures.

I.4. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE L’INNOVATION

Le Conseil a adopté deux (02) rapports.

Le premier est relatif a deux (02) décrets portant respectivement création d’emplois et promotion de chercheurs dans les emplois de directeur de recherche et de maître de recherche au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST).

L’adoption de ce rapport permet la création de trois (03) emplois de directeur de recherche, dix (10) emplois de maître de recherche et de trente (30) emplois de chargé de recherche.

Le second rapport est relatif aux projets de construction et d’équipement de cités universitaires par le mécanisme du Partenariat public-privé (PPP).

Les cités universitaires concernées sont celles de Ouaga II (1000 lits),  Koudougou (1000 lits), Ouahigouya (500 lits), Fada N’gourma (500 lits) et Dédougou (500 lits).

L’adoption de ce rapport permettra de contribuer à l’amélioration des conditions de vie et d’études des étudiants.

I.5. AU TITRE DU MINISTERE DE LA SANTE

Le conseil a adopté deux (02) rapports.

Le premier rapport est relatif à la situation des évacuations sanitaires hors du Burkina Faso.

La mise en œuvre des évacuations sanitaires connait des difficultés du fait que l’Etat reste à ce jour redevable vis-à-vis de différentes cliniques, hôpitaux et partenaires à l’extérieur.

Le Conseil a instruit les ministres concernés de prendre les mesures nécessaires pour relever le plateau technique de nos formations sanitaires et trouver les solutions diligentes pour le règlement de ces arriérés.

Le second rapport est relatif aux résultats de l’appel d’offres ouvert international N°2014-0107/MS/SG/DMP/PARCS-LM pour la construction d’infrastructures sanitaires dans les régions de l’Est, du Nord, du   Plateau-Central et du Sahel.

Le Conseil a marqué son accord pour l’attribution du marché à l’entreprise ECOCO pour un montant de trois cent quatre-vingt-seize millions quatre cent quatre-vingt-quatre mille huit cent quarante-trois (396 484 843) FCFA TTC avec un délai d’exécution de six (6) mois.

Le financement est assuré par la Banque islamique de développement (BID) et le budget de l’Etat.

I.6. AU TITRE DU MINISTERE DE LA COMMUNICATION ET DES RELATIONS AVEC LE PARLEMENT

Le Conseil a adopté un rapport relatif aux difficultés de recouvrement des créances des médias privés auprès de l’Etat.

Le rapport révèle que des entreprises de presse privées sont confrontées à des difficultés de recouvrement de leurs créances auprès des départements ministériels et institutions de l’Etat.

Le Conseil a instruit les départements ministériels concernés à prendre des mesures nécessaires pour le règlement des impayés dans les meilleurs délais. 

COMMUNICATION ORALE

 II.1. Le Ministre de la Communication et des relations avec le Parlement, Porte-parole du gouvernement a fait au Conseil une communication relative à la visite d’amitié et de travail de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, à Khartoum au Soudan, les 26 et 27 mars 2017.

Cette visite a permis aux deux pays de renforcer la coopération sud-sud dans les domaines de l’agriculture, de la sécurité et de l’enseignement.

Au cours de son séjour en terre soudanaise, le Président du Faso s’est entretenu avec le président du Fonds saoudien pour le développement, lequel a exprimé la disponibilité de son institution à accompagner la mise en œuvre du PNDES.

Le Président du Faso et sa délégation ont en outre visité des infrastructures et rencontré les Burkinabè vivant au Soudan.

III. NOMINATIONS

III.1. NOMINATIONS DANS LES FONCTIONS INDIVIDUELLES

AU TITRE DE LA PRESIDENCE DU FASO

  • Monsieur Wendingoudi Louis Modeste OUEDRAOGO, Mle 110 789 V, Juriste, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Secrétaire général du Conseil supérieur de la communication (CSC).

AU TITRE DU PREMIER MINISTERE

  • Monsieur Wennengoudi Jean –Baptiste DIPAMA, Mle 88 784 L, Conseiller en sciences et techniques de l’information et de la Communication, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé chargé de missions ;
  • Monsieur Camille ZONGO, Mle 97 357 B, Conseiller des affaires économiques, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Attaché de missions ;
  • Monsieur Goh Germain Zontowa ZADINI, Mle 238 625 H, Conseiller en emploi et en formation professionnelle, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Attaché de missions ;
  • Monsieur Tousma DODBZANGA, Mle 241 638 N, Conseiller d’éducation, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Attaché de missions ;
  • Monsieur Jean-Baptiste DABONE, Mle 238 574 V, Conseiller des affaires économiques, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Attaché de missions ;
  • Monsieur Sunogo Ephraïm SORGHO, Mle 229 838 U, Conseiller des affaires économiques, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Attaché de missions ;
  • Monsieur Nestor BAKI, Mle 235 359 S, Conseiller en sciences et techniques de l’information et de la Communication, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Attaché de missions ;
  • Monsieur Jean Jacques NIKIEMA, Mle 238 571 L, Conseiller des affaires économiques, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Attaché de missions ;
  • Monsieur Housmane Askadar SANOU, Mle 251 386 U, Conseiller en études et analyses, 1ère classe, 1er échelon, est nommé attaché de missions.

AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES, DE LA COOPERATION ET DES BURKINABE DE L’EXTERIEUR

  • Monsieur Max Francis Nawonetouo MEDAH, Mle 18 561, Ministre plénipotentiaire, 1ère classe, 12ème échelon, est nommé Inspecteur technique des services.

AU TITRE DU MINISTERE DE LA JUSTICE, DES DROITS HUMAINS ET DE LA PROMOTION CIVIQUE

  • Madame Saïbata SAWADOGO, Mle 51 161 U, Inspecteur du Trésor, 1ère classe, 2ème échelon, est nommée Directrice de l’Administration et des affaires financières de la Cour de Cassation.

AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE, DES FINANCES ET DU DEVELOPPEMENT

  • Madame Marguerite Marie René TRAORE/DAMIBA, Mle 19 877 B, Inspecteur du Trésor, est nommée Directrice générale du Fonds d’appui aux activités rémunératrices des femmes (FAARF) ;
  • Madame Sanata KONE, Mle 91 871 X, Economiste, 1ère classe, 7ème échelon, est nommée Directrice du suivi des programmes financiers à la Direction générale de la coopération (DGCOOP);
  • Monsieur Dima Noaga Salifou DOLLE, Mle 111 124 U, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Directeur de l’Administration et des finances de l’Institut national des statistiques et du développement (INSD).

AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE L’INNOVATION

  • Monsieur Alou KEITA, Mle 35 680 N, Enseignant-chercheur, Professeur titulaire, catégorie P, 1er échelon, est nommé Vice-président chargé de la professionnalisation et des relations universités-entreprises à l’Université Ouaga I Professeur Joseph KY ZERBO.
  • Monsieur Louis SAWADOGO, Mle 218 607, Maître de recherche en biologie et écologie végétale, est nommé Directeur de recherche au Centre national de la Recherche scientifique et technologique (CNRST/INERA) pour compter du 21 juillet 2016 ;
  • Monsieur Koiné Maxime DRABO, Mle 29 603, Maître de recherche en santé publique, est nommé Directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/IRSS) pour compter du 21 juillet 2016 ;
  • Monsieur Halidou TINTO, Mle 57 096, Maître de recherche en sciences biologiques, est nommé Directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/IRSS), pour compter du 21 juillet 2016.
  • Monsieur Emmanuel NANEMA, Mle 49 129, Chargé de recherche en géophysique, est nommé Maître de recherche au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/IRSAT), pour compter du 21 juillet 2016 ;
  • Monsieur Charles PARKOUDA, Mle 58 513, Chargé de recherche en sciences des aliments, est nommé Maître de recherche au Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST/IRSAT), pour compter du 21 juillet 2016 ;
  • Monsieur Korodjouma OUATTARA, Mle 218 882, Chargé de recherche en sciences du sol, est nommé Maître de recherche au Centre national de la Recherche scientifique et technologique (CNRST/INERA), pour compter du 21 juillet 2016;
  • Monsieur Souleymane OUEDRAOGO, Mle 22 361, Chargé de recherche en agroéconomie, est nommé Maître de recherche au Centre national de la Recherche scientifique et technologique (CNRST/INERA), pour compter du 21 juillet 2016 ;
  • Madame Aude Marie Madeleine NIKIEMA/MEUNIER, Mle 88 768, Chargée de recherche en géographie humaine, est nommée Maître de recherche au Centre national de la Recherche scientifique et technologique (CNRST/INSS), pour compter du 21 juillet 2016 ;
  • Monsieur Georges KAMBOU, Mle 16 793, Chargé de recherche en éco-toxicologie, est nommé Maître de recherche au Centre national de la Recherche scientifique et technologique (CNRST/INERA), pour compter du 21 juillet 2016 ;
  • Monsieur Bila Isidore GNANDA, Mle 271 612, Chargé de recherche en nutrition et alimentation animale, est nommé Maître de recherche au Centre national de la Recherche scientifique et technologique (CNRST/INERA), pour compter du 21 juillet 2016 ;
  • Monsieur Bouma James NEYA, Mle 271 615, Chargé de recherche en phytopathologie, est nommé Maître de recherche au Centre national de la Recherche scientifique et technologique (CNRST/INERA), pour compter du 21 juillet 2016 ;
  • Monsieur Seydou SOURABIE, Officier, Chargé de recherche en biochimie, est nommé Maître de recherche au Centre national de la Recherche scientifique et technologique (CNRST/IRSS), pour compter du 21 juillet 2016 ;
  • Madame Pawindé Elisabeth ZIDA, Mle 271 618, Chargée de recherche en phytopathologie, est nommée Maître de recherche au Centre national de la Recherche scientifique et technologique (CNRST/INERA) pour compter du 21 juillet 2016. 

AU TITRE DU MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE ET DE L’ALPHABETISATION

  • Monsieur Coubabaon Clément SOME, Mle 26 360 F, Inspecteur de l’enseignement secondaire, catégorie PB, 1er grade,           10ème échelon, est nommé Directeur régional des enseignements post-primaire et secondaire de la Boucle du Mouhoun ;
  • Monsieur Denis VIMBOUE, Mle 47 594 Z, Inspecteur de l’enseignement secondaire, est nommé Directeur régional des enseignements post-primaire et secondaire des Cascades ;
  • Monsieur Yerbkoun Bienvenu Bonaventure MEDA, Mle 34 622 U, Inspecteur de l’enseignement secondaire, catégorie P4, 3ème grade, 2ème échelon, est nommé Directeur régional des enseignements post-primaire et secondaire du Centre ;
  • Monsieur Idrissa Pascal TIENDREBEOGO, Mle 47 540 D, Inspecteur de l’enseignement secondaire, catégorie P4, grade intermédiaire, 3ème échelon, est nommé Directeur régional des enseignements post-primaire et secondaire du Centre-Est ;
  • Monsieur Alphonse KEITA, Mle 31 325 G, Inspecteur de l’enseignement secondaire, catégorie PB, 1er grade, 11ème échelon, est nommé Directeur régional des enseignements post-primaire et secondaire du Centre-Nord ;
  • Monsieur Evariste Marie Wend-Yam GUIBRE, Mle 36 120 J, Inspecteur de l’enseignement secondaire, catégorie P4, grade terminal, 2ème échelon, est nommé Directeur régional des enseignements post-primaire et secondaire du Centre-Ouest ;
  • Madame Findema OUEDRAOGO/KABORE, Mle 18 452 B, Inspecteur de l’enseignement secondaire, catégorie P4, 4ème grade, 3ème échelon, est nommée Directrice régionale des enseignements post-primaire et secondaire du Centre-Sud ;
  • Monsieur Abdoulaye ILBOUDO, Mle 49 892 W, Inspecteur de l’enseignement secondaire, catégorie P, 1er grade, 6ème échelon , est nommé Directeur régional des enseignements post-primaire et secondaire de l’Est ;
  • Madame Ouamnogma Bernadette YOUGOU/SAWADOGO,  Mle 21 707 P, Inspecteur de l’enseignement secondaire, catégorie PB, 1er grade, 13ème échelon, est nommée Directrice régionale des enseignements post-primaire et secondaire des Hauts-Bassins ;
  • Madame Téné Amandine RAMDE/ILBOUDO, Mle 55 925 H, Inspecteur de l’enseignement secondaire, catégorie P, 1er grade, 6ème échelon, est nommée Directrice régionale des enseignements post-primaire et secondaire du Nord ;
  • Madame Ahoua KABORE/ILLY, Mle 036 629 B, Inspecteur de l’enseignement secondaire, catégorie PB, 1er grade, 8ème échelon, est nommée Directrice régionale des enseignements post-primaire et secondaire du Plateau-Central ;
  • Monsieur Dramane DERME, Mle 49 906 D, Inspecteur de l’enseignement secondaire, catégorie P4, 2ème classe , 2ème échelon, est nommé Directeur régional des enseignements post-primaire et secondaire du Sahel ;
  • Monsieur Sankaon SOME, Mle 46 495 A, Inspecteur de l’enseignement secondaire, catégorie PB, 10ème échelon, est nommé Directeur régional des enseignements post-primaire et secondaire du Sud-Ouest.

AU TITRE DU MINISTERE DE LA SANTE

  • Monsieur Hugues Landry HIEN, Mle 118 963 D, Administrateur civil, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur de cabinet ;
  • Monsieur Souleymane de Mahama OUEDRAOGO, Mle 29 809 E, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 10ème échelon, est nommé Directeur de l’administration des finances.

AU TITRE DU MINISTERE DES TRANSPORTS, DE LA MOBILITE URBAINE ET DE LA SECURITE ROUTIERE

  • Monsieur Dieudonné Pascal Alda YAKA, Docteur en climatologie, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Conseiller technique ;
  • Monsieur Fatogoma TRAORE, Mle 28 636 H, Agent technicien mécanicien, est nommé Directeur régional des Transports et de la mobilité urbaine de la Boucle du Mouhoun ; 
  • Monsieur Zigomdelekoré Augustin YAMEOGO, Mle 28 635 X, Agent de maitrise en mécanique, est nommé Directeur régional des Transports et de la mobilité urbaine des Cascades ;
  • Monsieur Lassane OUEDRAOGO, Mle37 17 V, Agent technique mécanicien, est nommé Directeur régional des transports et de la mobilité urbaine du Centre-Nord ;
  • Monsieur Bakary OUATTARA, Mle 27 747 B, Technicien supérieur en génie civil, est nommé Directeur régional des Transports et de la mobilité urbaine du Centre-Ouest ;
  • Monsieur Armand Alain YAGUIBOU, Mle 27 736 T, Technicien supérieur en génie civil, est nommé Directeur régional des Transports et de la mobilité urbaine de l’Est ;
  • Monsieur Lamoussa Ludovic OUEDRAOGO, Mle 24 024 E, Ingénieur des travaux publics, est nommé Directeur régional des Transports et de la mobilité urbaine des Hauts-Bassins ;
  • Monsieur Pascal COMPAORE, Mle 32 409 S, Agent technique mécanicien, est nommé Directeur régional des Transports et de la mobilité urbaine du Nord ;
  • Monsieur Karim IBA, Mle 92 682 W, Technicien supérieur en génie civil, est nommé Directeur régional des Transports et de la mobilité urbaine du Sahel ;
  • Monsieur Bévour NEGALO, Mle 71 129 V, Technicien supérieur en génie civil, est nommé Directeur régional des Transports et de la mobilité urbaine du Sud-Ouest.

AU TITRE DU MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE LA FORMATION ET DE L’INSERTION PROFESSIONNELLE

  • Monsieur Issouf TRAORE, Mle 75 393 M, Professeur certifié, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Directeur de cabinet ;
  • Monsieur Sansan KAMBIRE, Mle 30 47 ANPE, Economiste planificateur, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Conseiller technique ;
  • Monsieur Pousbila ZABA, Mle 58 788 A, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur de l’administration des finances ;
  • Monsieur Jean-Victor OUEDRAOGO, Mle 76 493 V, Journaliste, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Directeur de la communication et de la presse ministérielle ;
  • Monsieur Abdou Abach OUEDRAOGO, Mle 45 190 A, Conseiller d’Intendance scolaire et universitaire, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Directeur des marchés publics.

III.2. NOMINATION DANS LES CONSEILS D’ADMINISTRATION

A-MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE L’INNOVATION

Le Conseil a adopté deux (02) décrets.

Le premier porte nomination de Monsieur Adama TRAORE, Mle 32 143 N, Professeur titulaire des universités, Administrateur représentant les professeurs au Conseil d’administration de l’Université Ouaga I, Pr Joseph KI-ZERBO pour un premier mandat de trois (03) ans.

Le second décret renouvelle le mandat de Madame Fatoumata BADINI/KINDA, Mle 27 725 T, Maître de conférences, Administrateur représentant les professeurs au Conseil d’administration de l’Université    Ouaga I, Pr Joseph KI-ZERBO pour un dernier mandat de trois (03) ans.

B-MINISTERE DE LA SANTE

Le Conseil a adopté sept (07) décrets.

Le premier nomme les personnes ci-après, Membres du Comité d’éthique pour la recherche en santé au Burkina Faso pour un dernier mandat de trois (03) ans :

Au titre du ministère de la santé

  • Monsieur Dieu-donné OUEDRAOGO, Mle 104 177 Y, Enseignant hospitalo-universitaire ;
  • Monsieur Sidbewendé Pierre YAMEOGO, Mle 99 470 W, Médecin de santé publique.

Au titre de l’Ordre des pharmaciens du Burkina Faso

  • Monsieur Clotaire NANGA, Mle 49 165 N,

Au titre de l’Ordre national des médecins du Burkina Faso

  • Monsieur Fla KOUETA, Mle 57 429, Enseignant hospitalo-universitaire.

Le deuxième renouvelle le mandat des personnes ci-après au Comité national d’éthique pour la recherche en santé au Burkina Faso pour un dernier mandat de trois (03) ans :

Au titre du ministère de la Santé

  • Monsieur Ragomzigba Franck Edgar ZONGO, Mle 118 730 H, Pharmacien.

Au titre du ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation

  • Monsieur Séni KOUANDA, Mle 49 486 X, Médecin épidémiologiste ;
  • Madame Maminata TRAORE/COULIBALY, Mle 52 129 R, Biologiste.

Au titre du ministère des Ressources animales et halieutiques

  • Madame Lim-Bamba Germaine COMPAORE/MINOUNGOU, Mle 102 471, Docteur vétérinaire.

Au titre du ministère de la Justice, des droits humains et de la promotion civique

  • Monsieur Mathias SAM, Mle 75 668 B, Conseiller en droits humains.

Le troisième nomme les personnes ci-après, Administrateurs au Conseil d’administration de l’Office de santé des travailleurs (OST) pour un premier mandat de trois (03) ans :

 

ADMINISTRATEURS REPRESENTANT L’ETAT

Au titre du ministère de la Santé

  • Monsieur Mamadou DRABO, Mle 42 776 V, Conseiller de santé.

Au titre du ministère de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale

  • Monsieur Ignace DIESSONGO, Mle 217 031, Conseiller en gestion des ressources humaines ;
  • Madame Aminata Léocadie BAMBARA/ZIGANI, Mle 13 574 P, Inspecteur du travail.

ADMINISTRATEURS REPRESENTANT LES PARTENAIRES

Au titre des employeurs

  • Monsieur Kiswendsida Ismaël BIDIGA, Pharmacien ;
  • Monsieur Christian Félix OUEDRAOGO, Vice-président de la Chambre des mines du Burkina.

Au titre des travailleurs

  • Monsieur Francis ZAGRE.

Au titre du personnel de l’OST

  • Monsieur N’so BAKIETA, Mle 82 349 X, Manipulateur d’Etat en électro radiologie.

Le quatrième nomme les personnes ci-après, Administrateurs au Conseil d’administration du Laboratoire national de santé publique (LNSP) pour un premier mandat de trois (03) ans :

ADMINISTRATEURS REPRESENTANT L’ETAT

Au titre du ministère de la Santé

  • Monsieur Mété BONKOUNGOU, Mle 17 763 C, Médecin de santé publique ;
  • Monsieur Lassana SANGARE, Officier.

Au titre du ministère des Ressources animales et halieutiques

  • Madame Germaine COMPAORE/ MINOUNGOU, Mle 104 271 A, Docteur vétérinaire.

Au titre du ministère de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale

  • Madame N’pèrè Adèle TRAORE, Mle 19 913 N, Inspecteur du travail.

ADMINISTRATEUR REPRESENTANT LES ASSOCIATIONS DES CONSOMMATEURS

  • Monsieur Pascal ZAIDA.

Le cinquième décret nomme Monsieur Mété BOUNKOUNGOU,     Mle 17 763 C, Président du Conseil d’administration du Laboratoire national de santé publique pour un premier mandat de trois (03) ans.

Le sixième décret porte nomination de Madame Valérie ZERBO/SAWADOGO, Mle 111 096 F, Inspecteur du trésor, Administrateur représentant l’Etat au titre du ministère de l’Economie, des finances et du développement au Conseil d’administration de l’Hôpital de district de Bogodogo pour un premier mandat de trois (03) ans.

C-MINISTERE DU COMMERCE, DE L’INDUSTRIE ET DE L’ARTISANAT

Le Conseil a adopté un décret portant nomination de Monsieur Issaka SOUWERMA, Mle 25 482 B, Conseiller en sciences et techniques de l’information et de la communication, Administrateur provisoire de la Société de transformation des fruits et légumes de Loumbila (STFL) pour une durée de six (06) mois en remplacement de Monsieur Baya TOE appelé à faire valoir ses droits à la retraite.

D-MINISTRE DU DEVELOPPEMENT DE L’ECONOMIE NUMERIQUE ET DES POSTES

Le Conseil a adopté un décret portant nomination de Madame Edith BELEM/DAMIBA, Mle 23 887 H, Administrateur des services financiers, Administrateur représentant l’Etat au titre du ministère de l’Économie, des finances et du développement au Conseil d’administration de la Société nationale des postes (SONAPOST) pour un premier mandat de trois (03) ans.

Le Ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement,

Porte-parole du gouvernement,

Rémis Fulgance DANDJINOU

 Officier de l’ordre national

Burkina24.com